Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Lionel Messi père comblé, Christiano Ronaldo puissance cinq




Un but de Lionel Messi dédié à son deuxième fils nouveau-né a permis au FC Barcelone d'écarter l'Atletico Madrid (2-1) samedi pour prendre la tête du Championnat d'Espagne devant le Real Madrid, tombeur de l'Espanyol Barcelone (6-0) sur un quintuplé de Cristiano Ronaldo.
Après le choc de cette 3e journée au stade Vicente-Calderon, voici le Barça provisoirement seul à la première place (9 pts) en attendant les rencontres du Celta Vigo (6 pts) et d'Eibar (6 pts) dimanche, respectivement contre Las Palmas et Malaga. Le Real, lui, est deuxième avec 7 points.
Ni Messi ni Ronaldo n'avaient marqué lors des deux premières journées? L'anomalie a été corrigée samedi avec des buts décisifs de la part des deux Ballons d'Or.
A Madrid, Messi a surgi du banc pour donner la victoire au Barça, malgré un voyage éreintant avec sa sélection puis la naissance vendredi de son deuxième fils, Mateo, à qui il a dédié son but en tétant son pouce (77e).
Pendant une heure de jeu, sans l'Argentin, le Barça avait globalement dominé mais c'est l'Atletico qui a marqué le premier, profitant des faiblesses de la défense barcelonaise.
Affaiblie par les absences (Claudio Bravo, Gerard Piqué, Daniel Alves), l'arrière-garde blaugrana a en outre été déstabilisée par la sortie sur blessure de Thomas Vermaelen (25e), même si le Français Jérémy Mathieu, entré à sa place, n'a pas démérité.
Ainsi, le stade Calderon s'est levé d'un bond sur une main non signalée dans la surface de Javier Mascherano (49e). Et la défense barcelonaise a été surprise par un départ dans le dos de Fernando Torres, qui est allé battre le gardien Marc-André ter Stegen avec l'aide du poteau (52e).
Ce but était loin de refléter la domination barcelonaise sur ce match, face à des "Colchoneros" souvent dépassés: les Catalans ont multiplié les offensives dans le sillage de Luis Suarez et Neymar, très remuants. 
L'Uruguayen, seul au second poteau sur un corner, a ainsi expédié sa reprise sur la transversale (24e) et Neymar, qui avait gâché un trois contre deux en contre-attaque (35e), s'est rattrapé avec un coup franc magistral dans la lucarne (55e) pour égaliser.
Ronaldo dépasse Raul
Après une passe laser de Messi entré en jeu, le Brésilien aurait d'ailleurs pu marquer mais son tir a été sauvé par le défenseur Diego Godin, apparemment avec une main... non sifflée (67e)
Mais Messi ne s'est pas découragé: Suarez l'a lancé dans la surface et l'Argentin a marqué d'un petit ballon piqué un but qu'il montrera sans doute à son fils Mateo dans quelques années (77e).
 

La journée a également été mémorable pour Cristiano Ronaldo, qui a inscrit un quintuplé pour dissiper ses doutes et effacer une série noire de quatre matches sans marquer.
En moins de 20 minutes de jeu, "CR7" avait déjà inscrit trois buts: une frappe placée au bout d'un contre (7e), un penalty transformé après une faute sur Gareth Bale (17e) et une reprise à bout portant sur un centre du Gallois (20e). 
Ronaldo a en outre délivré une passe décisive à Karim Benzema (28e), lequel a aussi trouvé le poteau (43e). Et le Portugais a inscrit deux autres buts sur des services de Bale (61e) puis Lucas Vazquez (81e).
Le triple Ballon d'Or est devenu au passage le meilleur buteur du Real Madrid en Championnat d'Espagne (230 buts), dépassant les 228 inscrits en Liga par l'ex-icône merengue Raul Gonzalez.
Ce quintuplé, son deuxième en 2015 après celui réussi en avril contre Grenade (9-1), intervient au meilleur moment pour Ronaldo, confronté au poids croissant de Gareth Bale dans l'équipe merengue.
Et cette belle victoire consolera sans doute l'entraîneur Rafael Benitez, qui a perdu cette semaine sur blessure le milieu colombien James Rodriguez, un coup dur avant de retrouver la Ligue des champions mardi prochain.

Lundi 14 Septembre 2015

Lu 702 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs