Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Linkin Park dit ne jamais pouvoir remplacer son chanteur




Le groupe de métal Linkin Park a affirmé lundi qu'il ne pourrait jamais remplacer son chanteur Chester Bennington qui s'est suicidé la semaine dernière, reconnaissant que les démons qui le hantaient avaient aussi inspiré sa musique. Après trois jours de silence depuis que Bennington, 41 ans, s'est pendu, le groupe a salué "le flot d'amour et de soutien" qu'il a reçu et a reconnu que son avenir était incertain. "Ton absence laisse un vide qui ne pourra jamais être comblé --une voix vivace, drôle, ambitieuse, créative, gentille et généreuse est absente", écrit le groupe californien, qui a connu une très grande notoriété à la fin des années 90 et au début des années 2000. 
Bennington était l'un des paroliers. "Nous essayons de nous dire que les démons qui t'ont arraché à nous ont toujours fait partie du contrat. Après tout, c'est la façon dont tu chantais au sujet de ces démons qui a fait que tout le monde est tombé amoureux de toi", poursuit le communiqué. Et de conclure: "Courageusement, tu les as portés en sautoir et, ce faisant, tu nous a rassemblés et tu nous as montré comment être plus humain. Tu avais le plus gros des coeurs et tu n'hésitais pas à afficher tes sentiments".
Le groupe Linkin Park s'est révélé au public en 2000 avec son premier album intitulé "Hybrid Theory", vendu à plus de dix millions d'exemplaires. 
Le mélange de hip-hop et de métal, avec un sens mélodique omniprésent, proposé par cet ensemble californien est resté très populaire et le dernier opus du groupe, "One More Light", sorti le 19 mai, s'est hissé en tête des ventes quelques jours plus tard. Linkin Park devait démarrer cette semaine une tournée de promotion de cet album.
Bennington avait révélé avoir été agressé sexuellement par un ami plus âgé alors qu'il n'avait que sept ans. Il avait également expliqué avoir sombré adolescent dans la drogue et avait aussi connu de graves problèmes d'alcoolisme.

Libé
Mercredi 26 Juillet 2017

Lu 498 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs