Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ligue des champions : Milan et Barça dos à dos, le Bayern presque en demies




Ligue des champions : Milan et Barça dos à dos, le Bayern presque en demies
L'AC Milan et le FC Barcelone n'ont pas réussi à se départager (0-0), mercredi à San Siro, lors du match aller du choc des quarts de finale de la Ligue des champions, alors que le Bayern Munich a fait un grand pas vers les demies en allant s'imposer à Marseille (2-0).
Milanais et Barcelonais ont donc poursuivi leur duel en Coupe d'Europe cette année par un nouveau match nul. Lors de la phase de groupes, le Barça avait été tenu en échec à domicile (2-2) et s'était imposé en Italie (3-2).
Pour cette troisième rencontre, les Rossoneri ont attaqué le match pied au plancher mais Robinho (3e) et Zlatan Ibrahimovic (16e) se montraient trop imprécis au moment de conclure.
Les Catalans se procuraient ensuite les meilleures occasions mais sans trouver la faille, comme sur cette tentative de Messi arrêtée par Christian Abbiati (88e).
A la maîtrise technique du Barça, l'AC Milan a opposé son jeu "à l'italienne", fait de patience et de contres rapides, sans toutefois la même réussite que l'Inter Milan, qui avait sorti les Blaugrana en 2010.
Gomez à un but de Messi
Dans l'autre rencontre, l'Olympique de Marseille s'est procuré face au Bayern Munich la première occasion dangereuse: Rod Fanni voyait sa tête repoussée par Manuel Neuer et la reprise de Loïc Rémy heurtait le poteau (7e).
Mais l'OM a ensuite progressivement reculé, avant de concéder l'ouverture du score juste avant la mi-temps sur un contre conclu par Mario Gomez (44e), qui profitait d'une faute de mains d'Andrade pour revenir à une longueur de Lionel Messi (11 contre 12) au classement des buteurs de la compétition.En seconde période, Arjen Robben, après un relais avec Thomas Müller, creusait l'écart (70e) et réduisait à peau de chagrin les espoirs marseillais d'une qualification. Mardi, le Real Madrid avait écrasé l'Apoel Nicosie (3-0) à Chypre, avec un doublé de Karim Benzema, tandis que Chelsea l'avait emporté 1 à 0 sur la pelouse du Benfica Lisbonne grâce à Salomon Kalou.
Les quarts de finale retour auront lieu le mardi 3 et le mercredi 4 avril.
En demi-finales (matches aller les 17 et 18 avril, matches retour les 24 et 25 avril), le vainqueur de Nicosie-Real affrontera celui de Marseille-Bayern, alors que le vainqueur de la confrontation Benfica-Chelsea se mesurera à celui de Milan-Barça.
La finale aura lieu à l'Allianz Arena de Munich le 19 mai.

Ils ont dit

Lionel Messi (ARG/attaquant du FC Barcelone): "C'était compliqué... On aurait pu gagner ce soir, mais ils sont très forts en défense. Il faudra faire un grand match au retour."

Xavi (attaquant FC Barcelone): "C'était un très bon match, même si on n'a pas marqué. On s'est créé trois, quatre occasions très nettes. Le Barça a dominé, dommage de n'avoir pas marqué un petit but. Au retour, le terrain sera meilleur qu'aujourd'hui, et devant notre public, on sera favoris. Le Milan a joué replié, c'est la meilleure équipe d'Europe en défense, on n'aura pas beaucoup d'espaces. Je pense que ce sera le même genre de match au retour."

Massimiliano Allegri (entraîneur de l'AC Milan): "Au match retour, nous pouvons nous permettre deux résultats sur trois (une victoire et un nul, ndlr), ce qui nous donne une petite meilleure chance, bien que le Barça soit la meilleure équipe du monde. A certains moments nous avons bien joué, mais à d'autres nous avons été trop défensifs".

"Pep" Guardiola (entraîneur du FC Barcelone): "J'admire leur résolution et leur confiance en eux, mais cela a toujours été comme cela avec le Milan de (Arrigo) Sacchi et de (Fabio) Capello, et ils sont donc satisfaits de ce 0-0. Ils savent que s'ils marquent au retour nous devrons marquer deux fois, et que s'ils en marquent deux nous devrons en marquer trois. Mais nous avons l'habitude de jouer pour gagner, nous savons que ce sera difficile".

Djamel Mesbah (ALG/défenseur de l'AC Milan): "Aujourd'hui, on a montré qu'on avait le niveau pour éliminer le FC Barcelone. C'est un bon résultat, on a fait un bon match, on a tenu. On aurait même pu marquer dès la 2e minute. Parfois on a reculé, mais le Barça impose son jeu à toutes les équipes au monde. Ils arrivent à ressortir la balle avec une qualité incroyable, unique. On a fait 50% du travail, c'était un bon match, on a été agressif. Quand le Barça ne marque pas, ça fait bizarre à tout le monde! On a prouvé qu'on est capable de tenir un résultat, il ne faut pas penser que ce sera différent au Camp Nou, parce que le Barça joue toujours pareil, à domicile comme à l'extérieur. Il faudra être solide, mais cette prestation nous donne confiance, comme les deux matches de poules contre eux. En championnat, on est premiers et on est plus forts que tout le monde, on doit aller là-bas en pleine confiance et y croire."

AFP
Vendredi 30 Mars 2012

Lu 510 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs