Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ligue des champions : Le Barça cartonne, Lyon assure l’essentiel




Ligue des champions : Le Barça cartonne, Lyon assure l’essentiel
Le FC Barcelone, vainqueur 3 à 1 du Bayer Leverkusen, et l'Olympique lyonnais, qui a battu l'Apoel Nicosie 1 à 0, en 8e de finale aller, sont en ballottage favorable en vue de la qualification pour les quarts de la Ligue des champions.
Malmené en Liga, le FC Barcelone, tenant du titre, s'est rassuré en s'imposant mardi au Bay Arena du Bayer Leverkusen, grâce à un doublé du Chilien Alexis Sanchez et un but de Lionel Messi.
Loin du Barça des grands jours, l'équipe de Pep Guardiola a pris une bonne option pour une place en quarts avant le match retour du 7 mars au Camp Nou, infligeant à Leverkusen sa première défaite à domicile cette saison en Ligue des champions.
Dix ans après sa finale perdue face au Real Madrid, Leverkusen, brillant en phase de poules de la C1 mais nettement distancé en Bundesliga (6e), espérait un miracle, un jour sans du Barça, pour au moins maintenir l'espoir jusqu'au déplacement en Catalogne.
Le Barça, lui, se présentait dans la grisaille de la Ruhr et sous la pluie, animé d'un farouche désir de victoire, trois jours après le revers à Osasuna (3-2) en championnat reléguant le tenant du titre à 10 points du Real Madrid.
L'entraîneur Pep Guardiola avait finalement aligné le milieu Sergio Busquets, à peine remis d'une blessure à un genou, Xavi, Iniesta et Fabregas faisant leur retour après un passage sur le banc à Osasuna.
Comme pour se rassurer, et face au double rideaux défensif du Bayer, le Barça se contentait de monopoliser le ballon (jusqu'à 80% de possession), maintenant l'adversaire dans sa moitié de terrain mais s'attirant les sifflets des supporteurs allemands.
Jusqu'à un coup de patte de... Leo Messi. Très discret jusque-là, l'Argentin se transformait en passeur: dos au mur, il faisait une brillante ouverture de l'extérieur du pied gauche vers le Chilien Alexis Sanchez qui trompait Bernd Leno d'une frappe croisé (1-0, 41e).
Le triple Ballon d'Or manquait de doubler la mise juste avant la pause, laissant penser que la partie était en voie d'être bouclée.
Et surprise! Sept minutes seulement après le retour des vestiaires, le Croate Vedran Corluka centrait et le Tchèque Michal Kladec sautait plus haut que Sanchez pour égaliser (1-1). Une occasion, un but, du réalisme à l'allemande!
Mais Sanchez, comme pour se racheter, profitait d'un super service de Cesc Fabregas, pour entrer dans la surface, dribbler le gardien et redonner l'avantage aux Catalans (55e).
Le match se terminait sur une note définitivement offensive. Face à des Allemands se ruant à l'attaque, Messi échouait une première fois sur le poteau après un beau slalom dans la défense. Mais à deux minutes de la fin, le génial Argentin, combinant avec Alves, inscrivait le 3e but, son 7e en Ligue des champions cette saison.
Dans l’autre match de la soirée, Lyon s'est donné la plus courte des avances chez lui face aux Chypriotes d'Apoel Nicosie.
L'OL se retrouve ainsi en position favorable pour la qualification au match retour, à Chypre le 7 mars.
Les Lyonnais l'ont emporté grâce à un but à l'heure de jeu sur un tir enveloppé du jeune Alexandre Lacazette, 20 ans, formé au club. Il avait été servi par le vétéran Cris sur l'une des rares incursions du défenseur central brésilien dans le camp adverse (58).
Auparavant, alors que la rencontre, disputée devant 32.000 spectateurs dont 5.000 chypriotes, n'a jamais atteint des sommets d'intensité, l'OL s'était longtemps heurté à l'organisation défensive de l'Apoel, regroupé dans sa moitié de terrain et ne laissant que le seul Brésilien Ailton devant.
Le club chypriote devra démontrer ses qualités offensives, au match retour, afin de tromper une défense lyonnaise souvent vulnérable, surtout à l'extérieur, mais à laquelle il devra marquer au moins deux buts pour se qualifier.

Ils ont dit

Robin Dutt (entraîneur de Leverkusen):
"La défense a été bonne en première période mais on a manqué de courage. On s'est montré un peu trop respectueux et un peu anxieux. La seconde période fut totalement différente. On a joué notre jeu et causé des problèmes à Barcelone."

Pep Guardiola (entraîneur de Barcelone): "On a eu quelques occasions en première période mais il a manqué quelque chose dans la passe finale. Je pense que la seconde période fut bonne. On a mieux utilisé les espaces après avoir pris l'avantage. Je suis un grand fan du football allemand car ils se battent toujours pour revenir. Il faudra être prudent au match retour car ils sont toujours dangereux".

Lionel Messi (Barcelone): "C'était important de gagner ce match car, avec Pep (Guardiola), on n'avait jamais jusqu'à présent remporté le premier match des 8es de finale. On savait que ce serait compliqué contre les Allemands. C'est toujours agréable de marquer un but mais l'important c'est le résultat de l'équipe."

Rémi Garde (entraîneur de Lyon) : "C'est un résultat qui nous laisse des chances d'aller chercher la qualification à Nicosie. Maintenant, nous sommes à la mi-temps et j'ai beaucoup de mal à estimer nos chances. Ce sera difficile dans un contexte particulier à Chypre. C'est toujours difficile d'avoir un avis tranché par rapport à la configuration du match qui vient de se disputer. Nous aurions pu marquer ce second but mais je ne suis pas déçu car les joueurs ont fait le maximum face à un adversaire qui a posé des problèmes à d'autres équipes. Nous avons su forcer le verrou au moins une fois et c'est important pour la suite. L'objectif était de marquer des buts et de ne pas en prendre face à une équipe qui aspire ses adversaires et qui contre très bien. La patience nous a permis de ne pas faire n'importe quoi en phase offensive et de trouver l'ouverture. (…) Au retour, l'Apoel devra marquer au moins un but, attaquer, et nous serons prêts pour tous les scenarii. Ce soir, cette équipe a évolué comme nous l'attendions, comme durant la phase de poules. Il n'y avait aucune raison qu'elle évolue différemment."

Libé
Jeudi 16 Février 2012

Lu 587 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs