Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ligue des champions : Bonne opération du Real et de Chelsea




Ligue des champions : Bonne opération du Real et de Chelsea
Le Real Madrid et Chelsea ont réalisé mardi une bonne opération en vue de la qualification pour les demies de la Ligue des champions, en s’imposant respectivement chez l’Apoel Nicosie (3-0) et chez le Benfica Lisbonne (1-0), en quart de finale aller.
Grandissimes favoris face aux Chypriotes, les Madrilènes ont longtemps buté sur une défense regroupée avant de faire la différence.
L’attaquant français Karim Benzema a d’abord ouvert le score de la tête (1-0, 74e) sur un centre du Brésilien Kaka, qui s’est ensuite lui-même chargé de creuser l’écart d’une frappe du droit (82e). Benzema a ensuite pratiquement scellé la qualification de son équipe en marquant dans le but vide (90e).
Pendant plus d’une heure, l’Apoel Nicosie avait auparavant courageusement contenu les assauts du leader du Championnat d’Espagne, maladroit à la conclusion de ses actions, à l’image de Karim Benzema qui avait expédié une reprise à bout portant au-dessus de la barre transversale (33e).
Dans l’autre rencontre, Chelsea, qui a retrouvé quelques couleurs depuis le remplacement de l’entraîneur André Villas-Boas par Roberto Di Matteo, a aussi dû attendre avant de trouver l’ouverture: bien servi par l’Espagnol Fernando Torres, plus à l’aise à la construction qu’à la finition, l’Ivoirien Salomon Kalou crucifiait de près Guilherme Artur et scellait la victoire de son équipe (75e). Les Lisboètes pourront regretter leurs nombreuses occasions ratées, à l’image des sauvetages sur leur ligne du gardien Petr Cech (56e, 66e) et du défenseur David Luiz (47e), tout comme la main de John Terry dans sa surface de réparation non sifflée par l’arbitre (60e).
Avant le but de Kalou, son coéquipier Juan Mata avait lui trouvé le poteau (61e) pour l’une des rares occasions dangereuses des Londoniens.
Mercredi, les deux autres quarts de finale devaient mettre aux prises Marseille et le Bayern Munich, ainsi que l’AC Milan et Barcelone pour le choc de ces quarts de finale.
Les quarts de finale retour auront lieu le mardi 3 et le mercredi 4 avril prochain.
En demi-finales (matches aller les 17 et 18 avril, matches retour les 24 et 25 avril), le vainqueur de Nicosie-Real affrontera celui de Marseille-Bayern, alors que le vainqueur de la confrontation Benfica-Chelsea se mesurera à celui de Milan-Barça.
La finale aura donc lieu à l’Allianz Arena de Munich le 19 mai.

Ils ont dit

Ivan Jovanovic (entraîneur de l’Apoel Nicosie): “Je pense que le score est justifié. Nous avons réussi à contenir le Real jusqu’à un certain point en seconde période, quand ils ont accentué la pression. Et le premier but leur a facilité les choses (...). Il est évident que le Real sera en demi-finale de la Ligue des champions. Personnellement, je pense qu’ils vont atteindre la finale, et j’espère qu’ils remporteront le trophée”.

Jose Mourinho (entraîneur du Real Madrid): “Je suis content de l’équipe, elle a fait une partie sérieuse, en dominant, face à une équipe qui nous a donné beaucoup de mal. Ils nous ont donné beaucoup de difficultés, avec leur organisation tactique fantastique et leur très grand esprit d’équipe. (peur du 0-0 ?) Cela aurait pu arriver. Nous ne marquions pas, mais c’était important pour nous de ne pas concéder de but, de toujours contrôler. Quand on ne peut pas gagner, au moins il ne faut pas perdre, repartir avec un 0-1 qui vous met en difficulté pour la suite. Le match nul 0-0 était très possible parce qu’ils étaient très bien organisés. Mais Marcelo et Kaka sont entrés au bon moment, quand les autres commençaient à fatiguer. (Un conseil pour l’Apoel?) Leur rêve européen n’est pas fini, mais c’est vrai qu’il sera très très difficile pour eux de nous battre 4-0 ou 4-1 à Santiago Bernabeu. Maintenant, quand on a connu des expériences et des sensations fortes, elles manquent quand on ne les a plus. Alors je pense qu’ils doivent se battre pour remporter le championnat local et revenir l’année prochaine en Ligue des champions.”

Jorge Jesus (entraîneur du Benfica): “L’équipe de Chelsea est très forte et très expérimentée. Benfica a dominé durant l’essentiel de la rencontre et s’est créé davantage d’occasions. Nous n’avons pas eu de chance mais nous avons affronté Chelsea d’égal à égal. Les joueurs de Benfica ne méritaient pas cette défaite. Il reste encore un match... Nous avons la qualité pour aller à Londres marquer des buts et rien n’est encore perdu.”

Roberto Di Matteo (entraîneur de Chelsea, au micro de SkySports): “C’est superbe. On ne pouvait pas espérer mieux. Notre défense a été très bonne ce soir. Il y a longtemps que Benfica n’avait pas perdu à domicile. Cela rehausse encore notre performance. Mais on connaît le football, rien n’est fait.”
AFP


Libé
Jeudi 29 Mars 2012

Lu 285 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs