Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ligue 1 : Paris presse Montpellier




Le Paris SG a mis une grosse pression sur Montpellier en revenant à sa hauteur en tête du Championnat de France après sa victoire à Valenciennes 4-3, dimanche lors de la 36e journée.
Les Héraultais, désormais deuxièmes en raison d'une attaque moins prolifique, devaient avoir l'occasion de reprendre le large lundi mais leur voyage à Rennes s'annonce à haut risque, surtout après les remous causés par le cas Belhanda.
Après une entame catastrophique et deux buts encaissés en 11 minutes, Paris a en tout cas fait preuve de caractère et a rapidement refait son retard avant de terrasser les Nordistes sous l'impulsion d'un grand Nene (18e but en championnat, 2 passes décisives).
Une nouvelle fois, le trio Ménez-Pastore-Nene a fait la différence et prouvé qu'il pouvait se débrouiller tout seul sur le front de l'attaque sans l'apport d'un avant-centre de métier.
Même si la défense, qui a encaissé 3 buts, donne toujours de sérieux signes d'inquiétude, tout reste possible pour le Paris des Qataris dont le calendrier semble plus favorable que celui de ses rivaux montpelliérains, qui recevront notamment Lille lors de la 37e et avant-dernière journée.
En attendant peut-être mieux, le PSG est déjà assuré de disputer au moins les barrages de la Ligue des champions la saison prochaine.
Lyon a de son côté quasiment ruiné ses dernières chances de monter sur le podium et d'arracher une place en Ligue des champions en concédant le nul face à Brest 1-1 à Gerland, malgré une magnifique ouverture du score signée Yoann Gourcuff.
Avec ce résultat, l'OL (4e) compte 8 points de retard sur Lille, 3e et qui devait accueillir Caen, lundi. Le billet pour la C1 paraît ainsi inaccessible pour les Lyonnais même s'ils ont un match en moins, prévu jeudi à Evian-Thonon.
Le club de Jean-Michel Aulas devra donc sans doute se passer de cette lucrative épreuve pour la première fois depuis 2000 et se contenter de l'Europa League, décrochée par le biais du succès en Coupe de France.
Pour Gourcuff, son but (une tête plongeante imparable) et sa belle prestation d'ensemble pourraient peser dans la balance à un peu plus d'une semaine (15 mai) de la divulgation par le sélectionneur Laurent Blanc de sa pré-liste pour l'Euro-2012 concernant les Bleus évoluant en France.
En bas de tableau, Ajaccio s'est incliné sur la pelouse d'Evian-Thonon (2-1) et reste en grand danger (16e avec 3 points d'avance sur Brest, le premier relégable).

Libé
Mardi 8 Mai 2012

Lu 156 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs