Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Liga : Le Barça ajourne le sacre du Real




Liga : Le Barça ajourne le sacre du Real
Le FC Barcelone a pulvérisé (7-0) le Rayo Vallecano à l'extérieur, dimanche lors de la 36e journée de Liga, les Blaugrana retardant par ce succès le sacre du Real Madrid, qui possède toujours sept points d'avance sur les Catalans.
Les Madrilènes, qui avaient gagné un peu plus tôt dans la journée (3-0) à domicile face au FC Séville et auraient pu remporter la Liga dès dimanche soir en cas de défaite du Barça, devront ainsi aller chercher leur titre sur le terrain de l'Athletic Bilbao, mercredi.
A trois journées de la fin, les Merengue seraient en effet mathématiquement assurés du titre s'ils l'emportaient à San Mames.
Dimanche, les Barcelonais, encore étourdis par une rude semaine où se seront succédé les nouvelles de son élimination en Ligue des Champions par Chelsea et le départ de leur entraîneur Guardiola à la fin de la saison, n'ont en tout cas pas laissé ces émotions influencer leur prestation face au Rayo. Guidés par un Messi auteur de deux buts et de deux passes décisives, les Blaugrana auront asphyxié un Rayo volontaire, mais complètement pris de vitesse par le jeu de combinaison du Barça.
Même sans Piqué et Xavi, blessés, les Catalans auront fait étalage de magnifiques séquences de jeu.
Il n'y a guère qu'en début de rencontre que les joueurs de Guardiola et de Vilanova, son successeur, se sont montrés approximatifs.
Un peu plus tôt, le Real Madrid s'était lui facilement défait (3-0) du FC Séville à Bernabeu.
Eliminés en demi-finale de la Ligue des champions par le Bayern Munich, les Merengue, un peu indolents en début de rencontre, ont en effet fini par dompter un FC Séville qui a cruellement manqué de réalisme. Ronaldo a mis ses partenaires dans le bon sens (19e), avant que Benzema n'achève le travail par un doublé (48e, 52e).
Beaucoup trop imprécis dans la finition, notamment en première période où ils étaient parvenus à inquiéter à plusieurs reprises Casillas, les visiteurs andalous ont ensuite dû se rendre aux arguments d'un Real toujours aussi redoutable en contre.
Si le titre du Real ne paraît qu'une question de temps, la lutte fait en revanche rage pour le troisième accessit.
Dimanche, Malaga a ainsi fait plier (1-0) Valence, qui voit sa troisième place, synonyme d'un billet pour la Ligue des Champions, directement menacée par Malaga désormais 3e ex-aequo avec son rival du jour.

AFP
Mardi 1 Mai 2012

Lu 365 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs