Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Lever de rideau de «Dak’Art 2014»

Participation remarquable du Maroc




Lever de rideau de «Dak’Art 2014»
Le rideau a été levé vendredi à Dakar, sur la 11ème édition de la Biennale de l’art africain contemporain  ‘’Dak’Art 2014’’, un  événement éclectique placé sous le thème  ‘’Produire le commun’’, avec la  participation distinguée du Maroc.
 La séance inaugurale de ce rendez-vous, a été rehaussée par la présence d’une importante délégation marocaine, conduite par le ministre de la Culture,  Mohamed Amine Sbihi, accompagné de l’ambassadeur du Maroc au Sénégal, Taleb  Barrada, et composée notamment d’artistes peintres.
La participation marocaine à cette grand- messe des arts est hautement  agrémentée par une forte contribution de la Royal Air Maroc (RAM), en tant que  transporteur officiel de cette Biennale. Une contribution largement visible, à  travers l’aménagement d’un stand de la compagnie nationale au village de la  Biennale ainsi que d’un pavillon RAM à la place du Souvenir à Dakar, abritant  une exposition inédite d’œuvres d’art d’une quinzaine d’artistes peintres  marocains et africains.
Intervenant à l’ouverture de cette manifestation riche en couleurs, le  Premier ministre sénégalais, Aminata Touré, a relevé que la Biennale de  Dakar est “en phase de ruptures pour faire face à l’universalité de l’art”. ‘’Aujourd’hui, nous entrons dans une nouvelle phase de la Biennale. Une  phase de ruptures où l’universalité de l’art reprend droit de cité et est  réajustée par une modernisation qui rassemble les cultures dans un processus  d’enrichissements mutuel’’, a-t-elle dit. 
Et de faire observer que la biennale de Dakar est devenue un lieu de  rassemblement planétaire pour ce qui est lié à la créativité universelle. Il  s’agit d’’’un lieu magnifique du brassage d’artistes de tous horizons’’, a  précisé Mme Touré qui a été accompagnée notamment du ministre sénégalais de la  Culture et du Patrimoine, Abdoul Aziz Mbaye. A ses yeux, grâce à un tel brassage et au respect mutuel des identités  culturelles, les arts sont les moyens sûrs de concevoir et de mettre en place  une politique de développement de l’économie culturelle.
A l’issue de cette séance inaugurale, il a été procédé à la remise de prix aux différents lauréats de cette 11ème édition.

MAP
Lundi 12 Mai 2014

Lu 599 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs