Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Leur Conseil supérieur condamne les tentatives visant à semer la discorde au sujet du Sahara : Les Ouléma dénoncent les complots visant notre intégrité territoriale




Le Conseil supérieur des Ouléma a dénoncé avec force les complots extérieurs visant à porter atteinte à l'intégrité territoriale du Maroc, tout en condamnant les tentatives visant à semer la discorde au sujet de la question du Sahara, une cause sacrée pour tous les Marocains, ainsi que les campagnes tendancieuses menées avec acharnement par certains médias étrangers à l'encontre du Royaume. Voici la traduction du texte intégral du communiqué dont lecture a été donnée samedi par  Mostapfa Benhamza, membre du Conseil, à l'issue des travaux de sa 11e session ordinaire tenue à Agadir:
«Louange à Dieu, Prière et salut soient sur le Prophète, Sa famille et Ses compagnons,
Le Conseil supérieur des Ouléma qui s'est réuni, pour sa 11e session ordinaire à Agadir les 11 et 12 Moharam 1432 de l'Hégire, correspondant au 17 et 18 décembre, a décidé à l'unanimité de ses membres de publier le communiqué suivant : Le Conseil supérieur des Ouléma, institution légitime représentant les Ouléma du Royaume du Maroc et les Imams de ses mosquées, a suivi avec une profonde consternation ce que le peuple marocain a vécu durant les dernières semaines comme complots extérieurs visant à porter atteinte à l'intégrité territoriale du Maroc, ainsi que les tentatives de semer la discorde au sujet d'une question sacrée, au regard de la charia, dans la conscience de tous les Marocains, lesquels ont fait acte d'allégeance à Amir Al Mouminine, S.M le Roi Mohammed VI, que Dieu l'assiste, selon les prescriptions de la religion et conformément à leurs traditions consacrées, en vue de les conduire dans toutes les actions, quels que soient les sacrifices qu'exigent la protection de la foi et de la religion et la préservation de l'unité et de l'intégrité territoriale de la nation. Le Conseil a en outre exprimé sa vive condamnation des campagnes médiatiques acharnées qui ont fait usage, de manière éhontée moyennant des procédés fallacieux et trompeurs, de faux documents et de faits imaginaires, en essayant de créditer avec malveillance des chiffres et des données erronées.
Il s'agit en l'occurrence d'entreprises tendancieuses et de collusions criardes hostiles au Maroc, qui ont recouru aux affabulations et aux mensonges, au niveau des tribunes étrangères tant politiques que médiatiques.
Censées s'en tenir à l'objectivité et faire preuve de rigueur, de raison et d'évaluation pondérée des intérêts, ces tribunes ont, au contraire, pris des positions hâtives et injustes dans un climat chargé d'animosité à l'égard du Maroc, donnant la mesure des connivences et des visées destinées à nuire effrontément à notre pays, alors même que ces milieux auraient dû faire prévaloir les normes de droit, de justice et d'équité.
Que ce soit à l'occasion des marches organisées ou des différentes déclarations officielles et officieuses, le Maroc a exprimé ses positions concernant la conspiration doublée de traîtrise, et fait tout son possible pour tenir autrui informé de la réalité des faits. Il s'est avéré, hélas, que certains milieux, qui sont censés en principe se vouer au service de la liberté et de la paix, font peu de cas de la recherche de la vérité, tous obnubilés qu'ils sont par le souci de servir un agenda belliqueux moyennant contrepartie ou par simple égarement.
Le Conseil supérieur des Ouléma, de par sa position au sein de la Oumma, est soucieux justement, au vu des évènements survenus, d'exprimer sa préoccupation au sujet de ce parti-pris flagrant pour les positions des ennemis de l'unité territoriale du Maroc, dans une dérive insensée qui obscurcit l'horizon et occulte l'esprit de sagesse, donnant libre cours à des convoitises qui font craindre un avenir des plus incertains.
Tous les Marocains et avec eux l'ensemble des bonnes volontés éprises de justice et d'équité à travers le monde, connaissent l'histoire de l'unité nationale dans le contexte de l'histoire de la colonisation. C'est pourquoi ils n'admettront pas les plans visant à oblitérer cette histoire comme mémoire bien ancrée et à l'invoquer en tant que donne dans le cadre d'intérêts de circonstance.
Aussi, le Conseil estime-t-il qu'il est regrettable, voire injuste de s'en prendre au Maroc en dépit de la sagesse dont il a fait preuve à tous les niveaux.
Le Conseil qui rejette toute tentative visant l'unité et la stabilité du Royaume, s'opposera de toutes ses forces, en prêchant la sagesse et la bonne parole, à toutes ces vaines tentatives, d'autant plus que notre pays est en train d'édifier un modèle de culture prônant la modération, le dialogue, la tolérance et la coopération sincère, sur la base des principes de préservation de la paix et de la primauté du droit.
Les Ouléma, sous la conduite d'Amir Al Mouminine, et en application de Ses directives pertinentes, notoirement connues, réaffirment leur attachement aux orientations Royales éclairées pour l'édification de ce modèle politique et éthique, et s'engagent à continuer leur adhésion effective au mouvement de mobilisation nationale globale de la Oumma pour la défense de son unité territoriale, particulièrement à travers le rôle éducatif des mosquées. Ils demeurent extrêmement soucieux que cet édifice harmonieux dans les consciences des Marocains ne soit pas contrarié par des faits exogènes qui s'inscrivent en faux avec le principe de l'universalité prônant le bien commun, à laquelle ils adhèrent.
Les Ouléma réaffirment également que leur noble mission, sous la conduite de leur Imam suprême, Amir Al Mouminine, SM le Roi Mohammed VI, que Dieu le préserve, consiste essentiellement à encadrer les gens et les sensibiliser aux nobles vertus, recommandées par leur religion islamique et consacrées, à travers leur histoire, dans la culture de la résistance empreinte de continuité dans l'action. Autant cette mission s'illustre par la recommandation du bien, autant elle s'attache, avec la même rigueur et détermination, à combattre le mal sous toutes ses formes, déclinaisons, dimensions ou sources, y compris le plus honni par Dieu: l'atteinte aux symboles sacrés de la Oumma, en particulier l'unité territoriale du pays dont l'amour et le sacrifice à son égard sont un des piliers de la foi.
En toutes circonstances et conditions, les Ouléma renouvellent leur mobilisation ferme et constante sous la conduite éclairée de Amir Al Mouminine, protecteur de la foi et de la religion, garant de l'unité du Royaume dans la plénitude de ses frontières véritables, dans un attachement ferme à la beïa légitime et sacrée et dans la fidélité et le loyalisme au glorieux Trône alaouite».

MAP
Lundi 20 Décembre 2010

Lu 272 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs