Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les vœux du sprinter Tyson Gay




Les bonnes résolutions du sprinteur américain Tyson Gay pour 2010 sont simples: courir vite, ne pas se blesser et offrir une dose de concurrence à l'intouchable Usain Bolt.
Le deuxième homme le plus rapide de l'histoire sur 100 m (9.69), opéré des adducteurs il y a cinq semaines, n'a pas encore repris l'entraînement.
"Encore trois semaines de rééducation et je reprendrai le boulot", disait-il le week-end passé à Indianapolis, où il a reçu le Prix Jesse-Owens, décerné chaque année par la Fédération américaine (USATF) à son meilleur athlète.
"Les adducteurs étaient abîmés des deux côtés et devaient être réparés par le biais d'une opération chirurgicale, expliquait le sprinteur de 27 ans. On me les a ouverts en deux parties qui ont ensuite été recousues ensemble." Ces adducteurs récalcitrants avaient été la cause du forfait de Gay sur 200 m aux Mondiaux de Berlin en août, peu après avoir pris la médaille d'argent du 100 m en 9 sec 71/100 derrière "l'éclair" Bolt et ses foudroyants 9.58.
Des soucis physiques qui n'avaient pas empêché le champion du monde 2007 des 100, 200 m et 4x100 m d'égaler la deuxième meilleure performance de tous les temps (9.69), en septembre à Shanghai. Mais l'opération était inévitable. Déjà échaudé par sa blessure à l'ischio-jambier gauche survenue lors des sélections américaines en juillet 2008, qui l'avait empêché de défendre pleinement ses chances aux JO de Pékin, Gay veut briser le cercle vicieux.
"Maintenant que je suis plus vieux et plus mûr, je comprends que ça ne sert à rien de laisser traîner les blessures, souligne-t-il. Je vais assurément faire tout ce qui est en mon pouvoir pour rester en bonne santé afin d'être le plus rapide possible à chaque fois que je poserai le pied sur le tartan."
"Prépare-toi à courir". Cet obstacle de l'opération franchi, Gay est tourné vers la prochaine saison, sans échéance internationale majeure en plein air au menu, et notamment ses retrouvailles avec Bolt, triple champion olympique, du monde et triple détenteur du record du monde (100, 200 et 4x100 m).
"On a parlé tous les deux il y a quelques semaines en France, raconte l'Américain. Il est cool, il m'a demandé comment s'était passée mon opération et m'a dit de revenir en bonne santé. Il m'a aussi prévenu: +Il faut qu'on fasse le spectacle la saison prochaine, alors prépare-toi à courir+." Les deux hommes devraient se croiser à trois reprises la saison prochaine, lors de réunions de la nouvelle Ligue de diamant, qui succède à la Golden League sur un format plus ambitieux (14 étapes sur trois continents de la mi-mai à fin août avec les meilleurs mondiaux dans 32 disciplines). "Je ne sais pas encore où ce sera, le calendrier n'est pas encore fixé", assure Gay.
L'Américain ne veut toutefois pas faire de Bolt un cas spécial, préférant le considérer comme un autre rival. "De toute façon, dès qu'on met le pied sur la piste, les autres sont des ennemis. Je veux les battre, ils veulent me battre." 

AFP
Vendredi 11 Décembre 2009

Lu 209 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs