Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les violences à Hébron, premier accroc dans un accord diplomatique

La Jordanie critique Israël pour avoir empêché l'installation de caméras sur l'Esplanade des Mosquées




Hébron, plus grande ville et poudrière de Cisjordanie occupée, a été secouée lundi par des violences dans lesquelles trois Palestiniens ont été tués, tandis qu'un récent accord diplomatique visant à calmer les esprits connaissait un premier accroc de mauvais augure.
Hébron et ses environs sont le théâtre depuis des semaines de violences entre Palestiniens et soldats et colons israéliens, sur lesquelles l'accord diplomatique annoncé samedi et les efforts d'apaisement semblent ne pas avoir d'effet.  Dans ce secteur, deux Palestiniens ont été abattus lundi à la suite de deux attaques à l'arme blanche, dont une dans laquelle un Israélien a été grièvement blessé, selon l'armée israélienne. Un Palestinien de 17 ans a été tué par balle lors des heurts quotidiens avec les soldats israéliens, d'après la police et les secours palestiniens.
 Hébron est un baril de poudre où 500 colons israéliens vivent parmi les Palestiniens derrière miradors et barbelés. La ville abrite le tombeau des Patriarches, site sacré pour les musulmans et les juifs et source de vives tensions. Aux alentours, le conflit est quasiment permanent entre Palestiniens et Israéliens de colonies comme Kyriat Arba.
 Par ailleurs, lundi soir dans la bande de Gaza, l'armée israélienne a lancé un raid aérien contre deux cibles du mouvement islamiste palestinien Hamas, après un tir de roquette vers le sud d'Israël, selon un communiqué militaire. Selon des sources de sécurité palestiniennes et des témoins, ces raids contre deux tours de communication ont provoqué des dégâts matériels et seulement un blessé léger. Un groupuscule salafiste a revendiqué le tir de deux roquettes sur Israël.
 Depuis le 1er octobre, la vague de violences dans les Territoires palestiniens, à Jérusalem et en Israël a fait d'un côté 57 morts, des Palestiniens et un Arabe israélien - pour moitié des auteurs d'attentat -, et de l'autre huit morts israéliens.
 Devant le risque d'un embrasement généralisé, la communauté internationale et les autorités israéliennes et palestiniennes ont concentré leurs efforts sur l'esplanade des Mosquées à Jérusalem, de peur qu'elle ne produise, comme en 2000, l'étincelle d'une nouvelle intifada.
 Les Etats-Unis ont présidé samedi à un arrangement entre Israël, qui contrôle les accès au site, et la Jordanie, gardienne des lieux saints à Jérusalem. Israël a accepté la mise en place d'une vidéosurveillance 24H/24 sur l'esplanade.
Mais lundi, Israël et la fondation islamique administrant l'esplanade sous l'égide de la Jordanie (Waqf) se sont mutuellement accusés de chercher à l'appliquer à leur guise.
 Les caméras dissuaderaient les provocations de la part de juifs ou de musulmans et, si elles se produisaient, établiraient les responsabilités.
 Seulement, "lorsque nous avons commencé l'installation (...) la police (israélienne) est arrivée et a stoppé le travail en disant que c'était interdit", a dit à l'AFP cheikh Azzam al-Khatib, chef de la Waqf.
 "Nous considérons cette affaire comme la preuve qu'Israël entend installer des caméras qui servent uniquement ses intérêts", a-t-il dénoncé. L'installation "devait être coordonnée" entre les parties concernées, a répondu le bureau du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.
 La mise en place de caméras a été la seule mesure concrète annoncée par le secrétaire d'Etat américain John Kerry après ses rencontres séparées avec M. Netanyahu, le président palestinien Mahmoud Abbas et le roi Abdallah II de Jordanie.

Mercredi 28 Octobre 2015

Lu 1047 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs