Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les villes impériales, un parcours inoubliable dans l'histoire du Maroc




Les villes impériales marocaines que sont, Rabat, Meknès, Fès et Marrakech, constituent un parcours inoubliable dans l'Histoire et la culture du Maroc, affirme le journal "El Pais" dans son édition électronique.
Le journal, qui consacre un spécial "Culture et exotisme au Maroc" dans sa rubrique "El Viajero" (Le voyageur), relève que le Maroc est ""la porte de l'Afrique qui ouvre le chemin à un Continent encore à explorer", ajoutant que "dans ses terres, l'on peut profiter du meilleur de la culture Islamique", grâce à ses quatre villes impériales qui reçoivent le visiteur avec leur meilleur visage pour un parcours inoubliable. La ville de Rabat, actuelle capitale du Royaume, est une cité pleine d'histoire, une histoire racontée par les murs de sa médina, de ses remparts et de ses monuments historiques comme la Tour Hassan et les ruines de la plus grande mosquée du monde détruites par le tremblement de terre de Lisbonne de 1755, souligne "El Pais". Quant à Fès, elle est la première des villes impériales en plus d'être la capitale spirituelle et intellectuelle du Royaume grâce à son université religieuse "Al Quaraouiyine", écrit le journal, soulignant que la Médina de cette ville est considérée comme la plus compliquée de tout le pays avec ses ruelles et ses différents labyrinthes.
La ville impériale de Meknès, avec ses 25 kilomètres de murailles, offre une grande variété de portes impressionnantes comme la porte de Bab-El-Mansour, qui se démarque par un imposant arc décoré de belles céramiques. Autre point intéressant de la ville, les écuries royales et les jardins des Sultans.
La ville de Marrakech, seconde ville impériale du Royaume et l'une des préférées des touristes est une cité pleine de vie et de magie qui remplissent chacun de ses recoins. Ses 19 kilomètres de murailles et sa couleur Ocre donnent une tonalité différente de celles des autres cités impériales. Mais la principale attraction, estime "El Pais", est sans aucun doute la place Jamaa El Fna, un point de rencontre plein de vie et un lieu magique qu'aucun visiteur n'oubliera. 

MAP
Lundi 24 Août 2009

Lu 520 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs