Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les ventes d’automobiles montées localement traînent le pas




Les ventes d’automobiles montées localement traînent le pas

Entre hausse et baisse des ventes automobiles, le bilan du secteur reste mitigé. En effet, selon les dernières statistiques de l’Association des importateurs de véhicules automobiles montés (Aivam), les ventes de véhicules ont enregistré en janvier une augmentation de l’ordre de 4% sur le CBU (importé monté), mais elles ont également connu une contre-performance de 10% sur le CKD (monté localement). Et de préciser que ce mois de janvier aura ainsi marqué un total de 9.289 immatriculations dont 8.396 véhicules de tourisme, soit une croissance de 2%.
Cet intérêt pour le neuf durant cette période, nous expliquent les professionnels du secteur, est dû en grande partie, aux différentes remises de fin d’année, promotions et facilités de financement… 
Ce qui a surtout profité aux segments Premium et Luxe, peut-on en déduire d’après les statistiques de l’AIVAM. En décodé, si la marque BMW a commercialisé 183 unités contre 88 un an auparavant, soit une variation de 107,95%, Audi a aussi connu une variation positive de 88,75%. En effet, la Centrale automobile chérifienne (CAC) a pu commercialiser 151 voitures en janvier dernier contre 80 lors de la même période de 2014. 
Dans la foulée, la même source indique que s’agissant de la marque allemande à l’étoile, en l’occurrence Mercedes-Benz, elle a pu vendre 175 unités en janvier, assurant, de ce fait, un bon démarrage commercial avec une variation positive de l’ordre de 78%. Pour ce qui est des modèles Jaguar, ils se sont démarqués cette année avec une variation de près de 67%. 
Par ailleurs, au niveau de l’entrée de gamme, l’on indique que Dacia maintient son cap avec la vente de 1.214 véhicules contre 1.020 lors de la même période de l’exercice précédent. Ce qui représente une variation de 19% pour la filiale de la marque au losange (Renault). Et d’ajouter que cette dernière a enregistré 12,78% de variation suite aux 856 unités écoulées en janvier dernier.
Sur le même segment, Volkswagen a, toutefois, enregistré une variation négative de 10,19% avec 467 unités écoulées, contre 520 en 2014. Même scénario du côté de la marque aux chevrons (Citroën) qui a accusé une baisse d’un peu plus de 10% avec 347 unités écoulées en début d’année contre 389 il y a un an.  Pour sa part, la marque  Jeep, découlant du Groupe Fiat, a enregistré une variation record de l’ordre de 300%, soit 92 véhicules vendus contre 23 lors de la même période de l’exercice précédent.  
Sur le registre du luxe, 2015 s’annonce comme étant faste, à en juger d’après les 9 unités vendues, en seulement un mois, par Porsche, contre un seul modèle lors de la même période un an auparavant. Par conséquent, cette dernière a marqué un « exploit » exponentiel de 800%.
Pour ce qui est du segment des utilitaires, la même source dévoile qu’il a affiché une baisse de 16%, avec à peine 893 nouvelles immatriculations. A noter, précise-t-on, que Fiat, Dacia et Mercedes se sont illustrées avec des variations  respectives de 88, 28 et 42%. 


Meyssoune Belmaza
Lundi 16 Février 2015

Lu 592 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs