Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les vacanciers sont en alerte

Des pirates de la route sévissent contre des maghrébins




Les vacanciers sont en alerte
Les automobilistes d'origine maghrébine sont-ils devenus une cible privilégiée des pirates de la route, lors de leur grande migration estivale ? La question se pose car le nombre de vols se multiplie. En effet, les cas de vols, avec ou sans violence, survenus entre la frontière du Perthus et Valence, en Espagne, semblent plus nombreux et provoquent une inquiétude grandissante dans les communautés algériennes et marocaines d'Europe. « Cela revient chaque année, mais cette fois avec beaucoup plus d'ampleur. On a connaissance de cinq cas au Petit-Bard, de trois à La Paillade, une vingtaine dans la région », relève Feth-Allah Demnati à Montpellier. Des vols seraient signalés chaque jour, notamment autour de Barcelone où plusieurs bandes, « des Kosovars mais aussi des personnes d'origine maghrébine » séviraient.Lors de leur retour au pays, certaines familles se déplacent avec de l'argent, des bijoux et constituent une cible intéressante pour des pirates qui disposent parfois d'armes de poing. « Ils arrivent à la hauteur de la voiture, l'obligent à s'arrêter et là, les gens sont dépouillés. On a aussi le cas de deux bus qui ont été attaqués. Les voleurs prennent l'argent, les cartes bancaires et les papiers », relate Ahmed El Farkous, un autre Montpelliérain. Ce message d'une recrudescence des agressions s'est vite diffusé chez les Marocains de l'Europe entière, de la Belgique à l'Allemagne, jusqu'en l'Italie. Et certains vacanciers tentent encore de modifier leur itinéraire en se repliant vers les liaisons aériennes et lignes maritimes. « On le voit à Sète où ils viennent s'inscrire sur les listes d'attente ». Alors que le dépôt de plaintes auprès des policiers espagnols n'est pas toujours simple, les responsables associatifs montpelliérains ont lancé « un appel aux autorités pour que cela cesse ». Du côté de la police et de la douane française, on indique toutefois qu'aucun problème particulier n'a été signalé par leurs collègues espagnols.
« Les vols sur les aires d'autoroute sont plus nombreux en été, mais ça a toujours existé », précise-t-on. Afin d'alerter les automobilistes, les associations de Franco-marocains envisagent, elles, la distribution d'un message d'avertissement recommandant de ne pas rouler la nuit, de rouler en groupe de deux ou trois véhicules et d'éviter de transporter de l'argent liquide.

Guy TRUBUIL (MIDI LIBRE)
Mercredi 29 Juillet 2009

Lu 314 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs