Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les tunnels de Berlin se transforment en attraction touristique




Vingt ans après la chute du Mur de Berlin, le système de tunnels qui a permis à plusieurs centaines d’Allemands de l’Est de passer à l’Ouest existe toujours, et représente même une véritable attraction touristique, avec plus de 150.000 visiteurs recensés l’an dernier.
Les tunnels creusés sous le Mur ont constitué un des moyens utilisés par les Allemands de l’Est pour passer à l’Ouest, et sont aujourd’hui une des attractions les plus populaires de Berlin, tant auprès des locaux que des touristes. En 2008, plus de 150.000 personnes ont exploré les sous-sols de la capitale allemande, visitant ses bunkers et les tunnels. Dans les années 60 et 70, Hasso Herschel a aidé des dizaines d’Est-Allemands à passer à l’Ouest via les tunnels clandestins, dont certains ont été creusés par lui-même. “Cela a été la meilleure chose que j’aie faite de toute ma vie”, estime ce retraité de 74 ans.
Certains tunnels mesuraient moins de 30 mètres de long et d’autres jusqu’à 170 mètres. Certains ressemblaient à de petits tubes où l’on devait ramper, alors que d’autres étaient assez grands pour permettre de se tenir debout. Il fallait entre trois jours et six mois pour creuser ces galeries, qui ont vu le jour entre octobre 1961 et avril 1982. En tout, environ 300 personnes ont réussi à s’enfuir par ces tunnels.
Les tunnels étaient souvent découverts par les gardes-frontières ou la Stasi, la police secrète est-allemande, avant de pouvoir être utilisés. D’autres se sont effondrés accidentellement ou ont été inondés par de l’eau souterraine.
“Au total, nous avons compté 71 projets de tunnel, dont 20% ont connu la réussite”, précise Dietmar Arnold, à la tête de l’association “Berliner Unterwelten”, qui propose des visites guidées et veut ouvrir davantage de structures souterraines au public. “La plupart des tunnels ont été creusés de l’Ouest vers l’Est, souvent par des hommes qui étaient déjà passés à l’Ouest et qui essayaient de faire sortir le reste de leur famille d’Allemagne de l’Est”, explique-t-il lors d’une récente visite guidée.

AP
Lundi 9 Novembre 2009

Lu 199 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs