Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les tueurs de la route !




Avec la multiplication des prébendes, donc le nombre toujours croissant des agréments et son corollaire le développement du parc des véhicules, la circulation automobile au Maroc devient très encombrée et par conséquent dangereuse.
Bien sûr, il faut y ajouter l’état déplorable de nos routes et l’indiscipline des usagers. Nous voulons parler ici plus précisément des conducteurs « professionnels » des autocars, camions, taxis grands et petits dont nous nous réjouissons au passage qu’ils aient bénéficié  enfin de la couverture sociale et médicale.
Ces professionnels de la route, comme on les appelle communément, sont de véritables monstres, des tueurs en puissance.
Dès qu’ils sont au volant de leurs engins, ils se métamorphosent. Ils ignorent toute humanité. Le code de la route n’est pas fait pour eux. Les règles de bonne conduite sont donc foulées au pied. Ni respect de vitesse, ni priorité sans parler des dépassements en troisième position, et le franchissement des passages protégés qui se fait allègrement, et tant pis pour les piétons.
Cela devient une gymnastique ordinaire de chaque instant, une pratique  qui se fait souvent au vu et au su des forces de l’ordre. On dirait qu’ils le font exprès pour les narguer.
Il faut dire qu’ils constituent un lobby, un groupe de pression. N’ont-ils pas fait plier le ministre des Transports qui voulait introduire un nouveau Code de la route ? Les taxis blancs n’ont-ils pas bloqué il y a quelques jours l’autoroute de Casablanca vers la sortie de Rabat parce qu’ils réclamaient des avantages ? D’autres encore !
Qu’on se rappelle aussi l’accident du tram à Salé ! Un chauffeur de petit taxi qui a brulé le feu rouge pour aller se jeter contre le tramway faisant plusieurs victimes dont deux morts.
Les chauffeurs professionnels, pour pouvoir travailler, doivent normalement disposer d’un permis dit de confiance.
Vu le comportement de ces gens là comme dirait Jacques Brel, on se demande s’ils sont véritablement dignes de confiance ! Certes non !
Et gare à celui qui leur fait une remarque sur le non-respect du code de la route ! Il aura droit à un florilège d’insultes, voire être menacé tout simplement d’être écrasé ou embouti.
C’est la loi de jungle ! Celle du plus fort.
On sait que ces chauffeurs professionnels se sont constitués en syndicats. Ce qui est une bonne chose à condition que ces centrales syndicales défendent les intérêts naturels de leurs adhérents, et ne pas constituer des groupes de pression.
Les autorités compétentes paraissent amorphes dans ce cas.  La question est de savoir jusqu’à quand  la bride restera lâchée à ces tueurs de la route.
Adieu le chauffeur sympa !

Youssef BENZAHRA
Lundi 31 Octobre 2011

Lu 559 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs