Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les troupes kényanes multiplient leurs opérations contre les Chabab




L'armée kényane a multiplié ses opérations terrestres et aériennes contre les miliciens du groupe terroriste Al-Shabaab, en riposte à leur assaut, vendredi, d'une base de la Mission de l'Union africaine en Somalie (Amisom) à El-Adde, faisant des morts dans les rangs des soldats kényans, a fait savoir le porte-parole des Forces armées kényanes (KDF), David Obonyo.
Suite à cet "incident malheureux", les KDF ont intensifié leurs opérations militaires contre les miliciens d'Al-Shabab en vue de "contrôler la situation à El-Adde et ses environs", a déclaré M. Obonyo au lendemain de l'attaque.
 Revenant sur le bilan annoncé par les Chabab, faisant état d'une soixantaine de soldats kényans tués dans cette attaque, M. Obonyo a qualifié cette annonce de "propagande".
 Vendredi soir, le président Uhuru Kenyatta avait confirmé, dans un communiqué, que des soldats kényans de l'Amisom ont été tués dans cette attaque sans toutefois donner un bilan précis.
 "Nous ne serons pas intimidés par ces lâches. Avec nos alliés, nous allons continuer en Somalie pour remplir notre mission. Nous allons traquer les criminels impliqués dans l'incident d'aujourd'hui. Le sang de nos soldats ne sera pas versé en vain", a-t-il dit.
 Le Kenya déploie quelque 4.000 soldats au sein de l'Amisom, forte de 22.000 militaires, en vue de soutenir le gouvernement somalien dans sa lutte contre les Al-Shabaab qui considèrent la présence des troupes kényanes dans le sud de la Somalie comme un "acte de guerre".
 Les miliciens du groupe Al-Shabaab avaient multiplié leurs attaques même sur le sol kényan en représailles de l'intervention de l'armée de ce pays d'Afrique de l'Est en Somalie en octobre 2011. L'attaque perpétrée contre l'université de Garissa reste la plus meurtrière depuis l'attentat contre l'ambassade américaine à Nairobi en 1998 (213 tués).  Les Chabaab avaient également mené une attaque contre le centre commercial Westgate (67 morts) en septembre 2013 à Nairobi, et entrepris une série de raids qui ont fait au moins 400 morts au Kenya depuis le milieu de l'année 2013.

 

Lundi 18 Janvier 2016

Lu 570 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs