Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les troubles de sommeil, une des principales causes des accidents de travail ou de circulation

Un congrès a été organisé récemment à Marrakech




Les troubles de sommeil restent l'une des principales causes des accidents de travail ou de circulation, a affirmé vendredi à Marrakech, Dr. Fouzia Kadiri, présidente de la Société marocaine de médecine du sommeil (SMMS) et présidente du 1er Congrès maghrébin des maladies du sommeil.
Dr. Kadiri qui intervenait à l'ouverture de ce congrès organisé à Marrakech sous le thème "Les erreurs diagnostiquées en matière des maladies du sommeil ne sont plus permises", a souligné que le manque chronique de sommeil ou un sommeil de mauvaise qualité ont des conséquences néfastes sur la vie active et peuvent entraîner un manque d'attention, des troubles de l'humeur, des troubles de concentration, des problèmes socioprofessionnels et une fatigue chronique.
Dr. Kadiri, spécialiste des troubles du sommeil et également chef du service ORL à l'hôpital Mohammed V à Casablanca, a noté que la médecine du sommeil est l'une des disciplines médicales qui a le plus progressé au cours des dernières années.
"Ces progrès ont été réalisés grâce à l'évolution enregistrée dans l'électrophysiologie, l'informatique médicale, la génétique et la pharmacologie", a-t-elle ajouté dans ce contexte, faisant observer que le sommeil est un besoin physiologique qui représente plus d'un tiers de notre vie. Régulé par une horloge biologique interne, il joue un rôle capital dans le processus de récupération physique et psychique de l'organisme, il est déterminant pour la croissance de l'être humain et sa maturité cérébrale et est également important pour l'ajustement des sécrétions hormonales et pour la mise au repos du système cardio-vasculaire.
Et de renchérir que les troubles du sommeil constituent un risque important d'apparition des pathologies du système cardiovasculaire telles que l'hypertension artérielle et les troubles du rythme cardiaque. Dr. Nahid Zaghba, spécialiste des maladies respiratoires au CHU Ibn Rochd de Casablanca, également membre de la SMMS, a noté que les troubles du sommeil constituent également un risque d'apparition de troubles métaboliques, d'obésité et du diabète. Et pour les sujets qui présentent déjà une pathologie cardio-vasculaire ou métabolique, l'apparition d'un trouble du sommeil va compliquer leur pathologie.
De son côté, le secrétaire permanent du Comité national de prévention des accidents de la circulation (CNPAC), Benaceur Boulaajoul, a souligné que les troubles de sommeil sont parmi les causes très fréquentes des accidents de la circulation au Maroc, saluant l'organisation de ce congrès qui est de nature à présenter des approches scientifiques efficientes des maladies de sommeil et contribuer par conséquent à réduire le nombre d'accidents mortels et dangereux.

 

Mercredi 17 Février 2016

Lu 957 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs