Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les tractations avant le second tour pour la présidentielle au Mali vont bon train

Malgré la large victoire de Boubacar Keïta au premier round, l’issue du scrutin reste incertaine




Les tractations avant le second tour pour la présidentielle au Mali vont bon train
Les tractations politiques se poursuivaient samedi au Mali avant le second tour de la présidentielle qui s’annonce serré le 11 août entre Ibrahim Boubacar Keïta, un cacique de la vie politique, et Soumaïla Cissé, un économiste, qui a déjà reçu le soutien du candidat arrivé en troisième position.
Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) est arrivé largement en tête du premier tour du 28 juillet avec 39,2% des voix, devant Soumaïla Cissé, qui a obtenu 19,4% des votes, selon les résultats officiels publiés vendredi.
Mais l’issue du second tour reste incertaine, alors que 26 autres candidats - dont l’un avait retiré sa candidature - ont recueilli plus de 40% des suffrages et que des observateurs évoquent la possible constitution d’un front «tout sauf IBK».
Le plus grand parti malien, l’Alliance pour la démocratie au Mali (Adéma), dont le candidat Dramane Dembélé est arrivé en troisième position avec près de 9,6% des voix, a déjà apporté son soutien à Soumaïla Cissé.
La logique voudrait que le candidat arrivé en quatrième position, Modibo Sidibé (4,9%), se reporte également sur Soumaïla Cissé.
Tous trois sont membres du Front pour la démocratie et la république (FDR), coalition de partis et de mouvements de la société civile créée après le coup d’Etat du 22 mars 2012 qui avait précipité la chute du nord du Mali aux mains de groupes jihadistes.
Il ne reste aux deux finalistes que six jours pour mener leur campagne dans un pays qui a été déstabilisé par un an et demi de crise politico-militaire.
La mobilisation des Maliens pour le second tour reste une inconnue importante, après le taux de participation exceptionnel de 51,5%, au premier, dans un pays où elle n’avait jamais dépassé 38%, mais plus de 403.000 bulletins ont été déclarés nuls.

Libé
Lundi 5 Août 2013

Lu 57 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs