Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les thérapies cognitives et comportementales au cœur d’un forum à Marrakech

Moins coûteuses et plus pratiques, elles sont mieux adaptables au contexte africain




Les thérapies cognitives et comportementales au cœur d’un forum à Marrakech
Les thérapies cognitives et comportementales (TTC), qui sont pratiques et moins coûteuses par rapport aux autres psychothérapies, sont parfaitement adaptables au contexte africain et arabe, a assuré, samedi à Marrakech, le président de l’Association marocaine des TTC (AMTCC), Dr. Jamal Chiboub.
“Les TTC qui ont prouvé leur efficacité et se sont très bien développées les deux dernières décennies, notamment dans les pays anglo-saxons, présentent l’avantage de l’accessibilité au moindre coût, la courte durée du traitement et l’adaptabilité à la fois au contexte africain et arabe”, a-t-il indiqué dans une déclaration à la MAP en marge du 43ème Congrès annuel de l’Association européenne des TTC (EABCT-European Association for Behaviour and Cognitive Therapies) qui s’est tenu à la cité ocre du 25 au 28 septembre.
D’ailleurs, a-t-il relevé, le choix du thème (“Mieux développer notre compréhension et notre connaissance des thérapies cognitives et comportementales et leur rapport avec la culture”) pour ce congrès, dénote de cette prise de conscience de la part des experts de pays pionniers dans ce domaine de la nécessité d’adapter ces TCC au contexte culturel et aux spécificités des pays.


Ces dix dernières années, partout au monde, il y a un engouement sans précédent pour ces TTC qui ont prouvé leur efficacité, a-t-il ajouté.
Par ailleurs, l’association a noté que les spécialistes marocains et égyptiens sont leaders au monde arabe et en Afrique au niveau de ces TCC. Dans ce cadre, il a fait savoir que le Maroc a introduit ces thérapies depuis 12 à 13 ans, ajoutant que la Faculté de médecine de Casablanca forme les étudiants à ces TTC depuis 10 ans déjà.
Dr. Chiboub a souligné qu’un groupe de réflexion constitué d’experts africains, est en train d’examiner le projet de la création d’un “Réseau panafricain des TTC” dans la perspective de créer une association africaine dans ce domaine.
Concernant cette rencontre d’envergure internationale, Dr. Chiboub a indiqué que c’est la première fois de son histoire que l’EABCT organise son congrès annuel hors continent européen, ce qui illustre le rayonnement international du Royaume.
Dans le même ordre d’idées, il a noté que le Maroc, de par sa position géographique et son ouverture sur le monde, joue le rôle de pont entre le Nord et le Sud et entre l’Europe et l’Amérique, d’une part, et l’Afrique et le monde arabe, d’autre part.

MAP
Mercredi 2 Octobre 2013

Lu 487 fois

Nouveau commentaire :

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Invité | Expresso | En toute Libé | L'info | People









Publicité

Pour vos Publicités sur le site
contactez admin@libe.ma