Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les tests sérologiques pour détecter la tuberculose inefficaces et trompeurs




Les tests sérologiques censés identifier les anticorps à la bactérie responsable de la tuberculose ne permettent pas de diagnostiquer de façon fiable la maladie, selon deux études publiées mardi aux Etats-Unis.
Ces tests, largement disponibles dans les pays touchés par cette maladie, s'avèrent souvent positifs quand la personne testée n'a pas la tuberculose ou négatifs dans des cas de patients tuberculeux, soulignent les auteurs de ces recherches parues dans la revue Public Library of Science (PLoS) Medicine et commandée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).
En outre, ces tests sont au final économiquement coûteux comparativement aux autres tests disponibles, puisque leur inefficacité conduit à un plus grand nombre de décès prématurés et de handicaps ainsi qu'à davantage d'infections secondaires et de tests supplémentaires onéreux pour vérifier des résultats faussement positifs, selon la seconde recherche menée en Inde.
Au vu des conclusions de ces deux analyses, l'OMS a recommandé le 20 juillet "de ne pas utiliser ces tests sérologiques chez des individus suspectés d'être atteints d'une tuberculose pulmonaire ou extra-pulmonaire, qu'ils soient séropositifs ou non" avec le VIH, le virus responsable du sida.
L'OMS encourage ainsi vivement des recherches visant à développer de nouveaux tests pour diagnostiquer la tuberculose et d'autres tests sérologiques d'une plus grande fiabilité.
Dans la première communication, Karen Steingart de l'Université de l'Etat de Washington à Seattle (nord-ouest), le principal auteur, a examiné un grand nombre d'études évaluant la fiabilité des tests sérologiques commerciaux.
Elle a conclu avec ses collègues que dans l'ensemble, la fiabilité de ces tests était très faible pour diagnostiquer la tuberculose pulmonaire et touchant d'autres organes que les poumons.
Madhukar Pai de l'Université McGill et du Chest Institute de Montréal, au Canada, était le responsable de ces deux études.

Libé
Samedi 13 Août 2011

Lu 327 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs