Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les tentes destinées aux sinistrés des camps de Tindouf vendues au marché noir par le Polisario

Un nouveau détournement de l’aide humanitaire




Comme l’avait prédit Mahjoub Salek, les dirigeants du Polisario ont profité du malheur des populations des camps pour garnir leurs comptes bancaires à l’étranger et s’enrichir davantage.
C’est ce que confirment des sources des camps de Tindouf où les détournements des aides humanitaires sont monnaie courante et où vient d’éclater un nouveau scandale. En effet, les populations ciblées par ces aides n’ont pas encore été secourues, ni vu la couleur de l’aide humanitaire qui leur était destinée. Les dirigeants du Polisario, ne pensant qu’à s’enrichir au détriment des populations qu’ils ont séquestrées, ont déjà mis en vente des tentes qu’ils ont subtilisées du lot parvenu à Rabouni. Ces tentes, indique nos sources, qui se négocient au prix de 30.000 dinars algériens, avaient été détournées du siège du prétendu  Croissant-Rouge sahraoui où elles avaient été entreposées.
Pour calmer les populations, la direction du Polisario qui ne veut en aucun cas mettre à l’index les instigateurs de ces détournements, a déclaré qu’une enquête a été ouverte pour déterminer les responsabilités à ce propos.
A signaler par ailleurs que le Forum pour le soutien aux autonomistes de Tindouf (FORSATIN) a indiqué, dans un communiqué, que la situation désastreuse dans les camps de Tindouf, après les dernières précipitations qui ont causé d'importants dégâts, a dévoilé l'autre face cachée de la relation d'Alger avec les populations de ces camps, et imposé une nouvelle lecture de l'histoire pour mieux comprendre cette relation fondée sur les intérêts et l'exploitation éhontée loin des slogans pompeux destinés à la consommation médiatique.
L'Algérie était la première à abandonner les populations de Tindouf à leur triste sort à la suite de ces inondations qui ont détruit des maisons en pisé, emporté des tentes, bagages et provisions, laissant derrière plusieurs sans-abri, a ajouté la même source, notant que ce pays n'a même pas daigné venir en aide aux sinistrés sahraouis installés sur son sol.
Cette négligence témoigne de son comportement raciste à l'égard des populations de Tindouf, note ce communiqué dont le contenu a été relayé par l’agence MAP, relevant que les dirigeants de ce pays ont divisé les populations des camps en deux catégories, la première, celle des Sahraouis algériens qui soutiennent les thèses séparatistes devant les forums internationaux, s'est vu accorder des dons généreux, des salaires mensuels, des privilèges et les mêmes droits que les citoyens algériens.
La seconde est une catégorie interdite de quitter les camps et qui ne peut entrer en Algérie qu'avec une autorisation provisoire, est contrainte de vivre en permanence dans des habitations en pisé qui se sont effondrées suite aux dernières précipitations, et ne bénéficie d'aucun soutien algérien, souligne le Forum.
Au moment où la deuxième catégorie affrontait ces dernières intempéries, les Sahraouis qui appartiennent à la première  ont quitté les camps de Tindouf à destination des villes algériennes les plus proches, relève la même source.
En dépit de son caractère tragique, le drame des camps de Tindouf a donc mis à nu les mensonges d’Alger concernant son soi-disant soutien aux populations pour leur garantir une vie digne, a conclu le Forum.

 

Ahmadou El-Katab
Jeudi 29 Octobre 2015

Lu 1725 fois


1.Posté par Jawad le 29/10/2015 03:31
Lorsque le sahara marocain reviendra enfin officielement et entièrement au Maroc comme cela est légitime; Il faudra lancer un ultimatume clair et net aux saharouis algériens. Soit ils renoncent à leur nationalité algérienne pour revenir à la mère patrie et avoir la nationalité marocaine soit ils sont personae non grata sur le sol marocain. En effet , le Maroc ne peut se permettre d'acceullir sur son sol des énemies de l'intégrité territorial qui resteront à la solde d'Alger. Et bien pire encore que le racisme, ce sont même des cas d'ésclavagisme qui ont été recensés dans les camps des séquestrés en Algérie. Il faudrait que le Maroc arrive à mettre la main sur les preuves des circuits financiers alimentés par le détournement de l'aide international destinée aux sarhaouis afin d'apporter aux pays trompés par Alger les preuves de l'escroquerie intellectuelle des dirigeants du Polisario et leurs chefs algériens.

2.Posté par othmans le 03/11/2015 10:29 (depuis mobile)
La généreuse Algérie laisse les sinistres crever de faim et de froid et compte sur la générosité des autres pour en subtiliser l essentiel.....

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs