Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les services secrets algériens serrent leur étau autour des camps du Polisario

Du matériel de surveillance thermique installé à Tindouf




Les services secrets algériens serrent leur étau autour des camps du Polisario
Le Département du renseignement et de la sécurité algérien (DRS) a récemment fait acquisition de matériel sophistiqué, destiné à renforcer son contrôle sur les camps de Tindouf.
Ce matériel de surveillance thermique probablement d’origine espagnole est destiné à équiper les murs de sable avec lesquels l’armée et la police politique algériennes ont encerclé les camps du Polisario.
Selon des sources informées, citées par le quotidien arabophone Ma Waraa Al Hadath, la décision de Mariano Rajoy de doter l’Algérie de cette technologie n’aurait pas été unanimement acceptée par les généraux espagnols.
 Certains d’entre eux affirment la même source, auraient critiqué cette transaction qui, selon eux, nuirait à l’équilibre stratégique entre le Maroc et l’Algérie et réduit considérablement la qualité de la  coopération avec ces deux pays en matière de lutte contre l’émigration illégale et le terrorisme.
D’après des sources bien informées à Tindouf, l’inamovible patron du Polisario avait été mis au courant, il y a quelques semaines, de la décision du  Département du renseignement et de la sécurité, de l’importance du matériel de surveillance acquis dans l’objectif de cloisonner hermétiquement les différents camps de Tindouf. Une opération rendue nécessaire, selon les arguments du DRS, pour se prémunir contre les nombreuses intrusions d’éléments «incontrôlés».
La prise des otages espagnols et d’une italienne en octobre 2011 à l’intérieur même du QG du Polisario en Algérie, n’en ont été que les épisodes le plus médiatisés, car impliquant des captifs occidentaux.
De nombreuses autres opérations se produisent régulièrement et mettent en cause des éléments du Polisario impliqués dans divers trafics, allant du trafic de drogue et de cigarettes à l’implication dans les réseaux de passeurs de clandestins, en passant par les connexions avec les groupes terroristes qui écument les espaces désertiques du Sahara et du Sahel.
En outre, la DRS ne sait plus quoi faire pour endiguer la fuite continue des Sahraouis vers le Maroc. Il a commandé, en début d’année, une étude dans ce sens.
Le Département de renseignement et de sécurité qui a pesé de tout son poids sur la direction du Polisario pour mettre le paquet sur les soi-disant violations des droits de l’Homme dans nos provinces sahariennes cherche à présent à comprendre pourquoi sa tactique a échoué.
Un échec dont témoignent les nombreuses fuites vers le Maroc et le fait que des bénéficiaires du programme de visites familiales piloté par le Haut commissariat des Nations unies pour les personnes venant de Tindouf, profitent du voyage pour s’établir définitivement dans le Royaume, alors qu’aucun Sahraoui de nos provinces du Sud n’a changé de camp pour  s’installer à Tindouf.

Ahmadou El-Katab
Samedi 27 Juillet 2013

Lu 1684 fois


1.Posté par Magid le 27/07/2013 21:13
Les camps de Tindouf deviennent de cette façon une véritable prison à ciel ouvert. Les dirigeants algériens ne veulent pas laisser s'échapper la matière première ( les saharaouis) afin de pouvoir les instrumentaliser sur la scène politique internationale. Dérrière une propagande nationaliste ( opium du peuple) ou les opposants sont qualifiés d'ennemis intérieures, l'armé dirige la politique du pays pour ses seuls intérêts au détriment de sa population. La récente actualité sur la scène internationale en donne un bon exemple.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs