Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les services d’urgences de Marrakech font le plein

Plus de 107.316 cas ont été accueillis en 2015




Plus de 107.316 cas ont été accueillis aux urgences relevant des Centres hospitaliers de la ville de Marrakech en 2015, indique récemment le délégué médical, Omar Sebbani.
S'exprimant lors d'un exposé présenté dans le cadre des travaux de la session ordinaire de février 2016 du Conseil communal de Marrakech sous le thème "Le secteur médical à Marrakech : l'état actuel et les perspectives", M. Sebbani a fait savoir que le nombre des cas hospitalisés a atteint 19.088 cas, tandis que le nombre des consultations médicales spécialisées extérieures s’est élevé à 18.849.
Il a également souligné que les Centres hospitaliers ont également enregistré 1.572 interventions chirurgicales majeures, 5.085 naissances et 232 opérations césariennes, ajoutant que les services médicaux fournis au niveau des structures hospitalières primaires à Marrakech en 2015, ont couvert à hauteur de 100% les demandes de vaccination.
M. Sebbani a aussi précisé que 94.096 consultations médicales et para-médicales, 50.095 visites médicales scolaires et 42.780 examens de la vision chez les enfants scolarisés ont été enregistrés.
Le délégué médical a, par la même occasion, noté que 309 cas de tuberculose ont été enregistrés, tandis que 73.016 filles ont bénéficié du diagnostic précoce du cancer du sein.
Il a également relevé que les travaux de réalisation d'un hôpital près du quartier M'hamid ont atteint 70%, tandis que les études relatives à l'hôpital de proximité au niveau de Sidi Youssef Ben Ali ont dépassé 50%, mettant l'accent sur l'opération de réhabilitation de l'hôpital Ibn Zohr, qui concernera notamment les services des urgences et de réanimation, de la pédiatrie, les laboratoires et la salle d'accouchement.
Le responsable a, en outre, signalé la nécessité de relever les défis auxquels le secteur fait face, notamment l'inégalité dans la répartition totale des ressources disponibles, le taux de mortalité maternelle qui reste toujours élevé, malgré le renforcement des infrastructures sanitaires.
M. Sebbani a, par ailleurs, indiqué que les établissements hospitaliers publics relevant du Réseau des services sanitaires primaires (RESSP) au niveau de la ville comprennent 142 médecins généralistes, 344 infirmiers polyvalents et 38 sages-femmes.
S'agissant du Réseau hospitalier de la ville (RH), il comprend 9 hôpitaux d'une capacité d'accueil de 2.000 lits, avec la supervision de 90 médecins spécialistes, 14 médecins généralistes, 212 infirmiers polyvalents et 26 sages-femmes.

Lundi 8 Février 2016

Lu 462 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs