Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les secteurs de la Santé et de l’Intérieur au centre des interventions des députés du Groupe socialiste




La situation de la santé dans le monde rural ne fait qu’empirer. Le Groupe socialiste à la Chambre des représentants et à la deuxième Chambre a tenu, par conséquent, à attirer l’attention du département concerné. Les services de santé se détériorent et les citoyens se trouvent de plus en plus délaissés par un service public vital et capital. 
Par voie d’une question orale, le député de l’USFP, Mohamed Ahouit, a révélé les conditions du secteur de la santé dans le Royaume. Les exemples ne manquent pas et la situation est alarmante. Le député a préféré apporter la preuve de ses propos par des situations réelles vécues dans la commune de Zoumi, province d’Ouezzane. La question  du Groupe socialiste à l’adresse du ministre de la Santé   a notamment mis l’accent sur l’une des facettes de ces dysfonctionnements : la gestion électronique des rendez-vous des patients, baptisée « Mon rendez-vous » (mawidi ). Sans ambages, la démarche est inconcevable. Avec ses délais longs, notamment pour des spécialités comme la chirurgie générale, le diabète, et les maladies de la peau, le système est quasiment défectueux ! La preuve est que dans certaines spécialités, les rendez-vous vont jusqu’à dix mois, comme c’est le cas de l’ophtalmologie. 
Dans la même optique, Abdelhamid Fatihi, membre du Groupe socialiste à la Chambre des conseillers, a interpellé Houssain Louardi au sujet de l’entretien   des établissements hospitaliers. Les hôpitaux où le citoyen est censé se faire soigner sont, en effet, dans un état délabré et laissent  à désirer. Y a-t-il donc une politique de réforme qui va dans le sens de résoudre cette problématique ?, s’interroge Fatihi. Le pire est que le ministre, qui est à son deuxième mandat, reconnaît cette réalité sordide et souligne que le gouvernement déploie beaucoup d’efforts pour trouver une solution à ces problèmes ! Fatihi n’a pas manqué de répliquer sans détour que la situation des hôpitaux publics ne fait que s’enliser. 
Au sujet des manifestations à caractère pacifique, la députée Hanan Rihab a entamé son intervention par l’expression « laissez-nous manifester », soulignant que les manifestations lors du 20 février n’ont pas fait l’objet de telles répressions comme c’est le cas aujourd’hui dans plusieurs provinces du Royaume. Le ministre de l’Intérieur a avancé, en guise de réponse, qu’il n’existe pas de preuves sur le traitement violent de ces formes de protestations et qu’il n’est pas concevable de fonder des arguments sur la base de  photos publiées sur « Facebook ». 
Benatiq dément les allégations de l’opposition
Chiffres à l’appui, Abdelkerim Benatiq a démenti les propos de l’opposition, lors d’une séance tenue mardi au sein de la Chambre des conseillers, faisant savoir qu’aussi bien le nombre des Marocains du monde que leurs virements bancaires ont connu une augmentation sensible. La stratégie du ministère délégué chargé du Marocains du monde est fondée sur une approche décentralisée et à la faveur d’un comité ministériel sous la présidence du chef du gouvernement. Il s’agit du projet « Mohafadati » et « Diour des Marocains du monde ». 
Le ministre avait, jeudi dernier, indiqué, lors du Conseil de gouvernement, que les virements bancaires des Marocains du monde avaient connu en 2016 une augmentation, avec plus de 62 milliards de DH, et avaient atteint 24 milliards de  DH durant la période allant de janvier jusqu’au mois de mai 2017. 
Pour sa part, Rquia Derham, secrétaire d’Etat chargé du Commerce extérieur, a présenté la loi 61-16 portant création de l’Agence de développement numérique. Ce projet s’inscrit, selon Mme Derham, dans le cadre des projets structurants déclarés devant SM le Roi Mohammed VI en juillet 2016, tout en soulignant l’importance de l’économie numérique. 
 

Libé
Samedi 22 Juillet 2017

Lu 1097 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs