Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les sciences des énergies vertes débattues à Ifrane

Des experts marocains et étrangers partagent leurs expériences




D’éminents experts et chercheurs marocains et étrangers ont débattu, du 10 au 12 mai courant, à Ifrane, des sciences des énergies vertes et leurs nouveautés. Ils se sont réunis dans le cadre de la 1ère Conférence internationale sur la science des matériaux et des ingénieries pour l’énergie verte (MSEGEC) organisée par les Universités Mohammed V de Rabat, Moulay Ismail de Meknès, Al Akhawayn d’Ifrane, Euro-méditerranéenne de Fès et Chouaïb Doukkali d’El Jadida.
L’objectif de cette rencontre est de fournir une plate-forme internationale interactive et collaborative pour les chercheurs universitaires et les partenaires industriels. Elle vise également à échanger le savoir-faire et les dernières découvertes sur les nouvelles avancées & les matériaux fonctionnels et les hautes technologies en matière d’efficacité pour les appareils d’énergie verte et de leur fabrication.
Cet événement, organisé sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, est une initiative visant aussi à soutenir les jeunes en vue de donner une forte impulsion au Maroc dans des disciplines liées à l’énergie verte, a souligné Hamid Ezzaraoui, professeur à l’Université Mohammed V- Rabat-Faculté des sciences et coordinateur général du MSEGEC’17.
Les experts et les académiciens participant à cet événement représentaient des pays pionniers dans le domaine de la recherche scientifique et notamment les énergies renouvelables. Ils sont venus de différents pays notamment, des Etats-Unis d’Amérique, du Mexique, de Grande- Bretagne, d’Allemagne, de Russie, de Suède, de France, d’Italie, des Emirats arabes unis et d’Algérie, en plus de 300 jeunes Marocains, a-t-il ajouté.
L’édition 2018 sera organisée à l’Université Mohammed V de Rabat. Pour ce faire, les organisateurs devront s’impliquer davantage pour intensifier la participation des pays africains.
Les cinq universités organisatrices de cette conférence aspirent à l’unification de la vision pour une meilleure contribution au développement des énergies renouvelables, a relevé, pour sa part, Hassan Sahbi, président de l’Université Moulay Ismail de Meknès. Et d’expliquer que pour participer à cet événement, il a été procédé à la désignation de 300 jeunes étudiants marocains chercheurs dans différents domaines notamment en matière d’énergies renouvelables, précisant que ces étudiants ont été choisis parmi 600 chercheurs des différentes universités marocaines.

Par Fatima ZAINOIN
Vendredi 19 Mai 2017

Lu 560 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs