Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les sbires de Chabat récidivent : Des syndicalistes FDT sauvagement agressés à Fès




Plusieurs syndicalistes de la FDT à Fès ont été victimes d’agression de la part d’une soixantaine de sbires munis d’armes blanches et de bâtons. L’incident a eu lieu hier matin. Selon le secrétaire de la section régionale de la FDT à Fès, les sbires auraient été engagés par Hamid Chabat qui refuse d’ouvrir le débat avec la FDT. Selon des syndicalistes, il s’agirait plutôt d’un acte de vengeance bien orchestré par le responsable de la ville suite à l’appel des militants de la FDT à la mobilisation générale contre les abus de gestion de leur cahier revendicatif et la dégradation de leurs conditions sociales. Une série de manifestations ont été organisées par la FDT depuis une semaine pour faire entendre la voix des intéressés à Chabat. Mais il semble que celui-ci aurait préféré l’usage de la force plutôt que de se réunir avec les syndicalistes. C’est d’ailleurs dans cette ambiance que l’agression a eu lieu devant le siège du Conseil de la ville quand une soixantaine de sbires se sont abattus sur les syndicalistes, dont la majorité présente des blessures au niveau de la tête et du ventre. Entre autres, Mohamed Ouadghiri et Hamid Kalïi ont été sauvagement tabassés lors de cette agression. Ils ont été transportés à l’hôpital où ils ont reçu des soins. En revanche, les agresseurs ont pu déjouer l’intervention des forces de l’ordre.
La section locale de la FDT nous a  informé que le wali et le préfet de police se sont réunis avec des représentants du syndicat. A cette occasion, les responsables ont dénoncé l’agression et promis aux syndicalistes de poursuivre les agresseurs. Mais ces derniers sont toujours libres et bénéficient de la protection de leur commanditaire. Une enquête est diligentée par les autorités compétentes pour élucider les dessous de cette affaire. Notons que ce n’est pas la première fois que des syndicalistes de la FDT sont victimes d’agression de la part d’individus armés.  

Rida ADDAM
Jeudi 23 Juin 2011

Lu 1001 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs