Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les sans-papiers privés des soins médicaux gratuits Le collectif des immigrés en Espagne exprime son rejet




Les sans-papiers privés des soins médicaux gratuits Le collectif des immigrés en Espagne exprime son rejet
Une douzaine d'associations représentant le collectif immigré en Espagne ont exprimé leur «rejet total» de la décision du gouvernement espagnol de priver les immigrés en situation illégale de la carte sanitaire qui leur permet de bénéficier gratuitement des soins médicaux. 
Cette mesure constitue «un recul dans les politiques migratoires et dans le respect des droits fondamentaux» des immigrés, ont souligné ces associations dans un manifeste adopté, samedi à Madrid, lors d'une réunion en présence de plusieurs responsables syndicaux et de représentants de partis de l'opposition. 
Ce texte, dont les grandes lignes ont été relayées par des médias espagnols, qualifie d'«extrêmement grave» la décision du gouvernement conservateur de Mariano Rajoy. 
La mesure qui entrera en vigueur à partir du 1er septembre prochain porte atteinte aux valeurs de la cohabitation et de la tolérance, selon le manifeste signé par le collectif des immigrés originaires d'Amérique latine, d'Europe de l'Est et du Maroc. 
Les associations ont lancé, à cette occasion, un appel aux partis politiques, aux syndicats et à la société civile espagnole pour rejeter cette mesure qui porte atteinte à la cohabitation démocratique et citoyenne en Espagne. L'E`sxécutif espagnol avait décidé récemment que les sans-papiers n'auront plus accès aux prestations médicales gratuites en vertu d'un amendement de la Loi sur les étrangers qui entrera en vigueur le 1er septembre. 
Plus d'un demi-million de sans-papiers seront concernés par cette mesure, selon les médias espagnols. En vertu de cette nouvelle loi, l'accès aux soins de cette catégorie d'étrangers issus de pays hors Union européenne, sera limité aux seuls cas d'urgence médicale (accident, accouchement) et du suivi des enfants en bas âge.
 
 

MAP
Lundi 13 Août 2012

Lu 346 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs