Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les réseaux associatifs du Sud-Est en meeting : Tous pour un tunnel au Tichka




Les réseaux associatifs du Sud-Est en meeting : Tous pour un tunnel au Tichka
Le drame survenu le 3 septembre 2012 sur la route de Tizi N’Tichka, n’était que la dernière goutte qui a fait déborder le vase. Le célèbre col et les dizaines de kilomètres escarpés de cette route tuent depuis longtemps. Les réseaux associatifs d’Ouarzazate, Errachidia, Zagora et Tinghir, soit la région proposée Draâ-Tafilalet, veulent mettre fin à cet état qui frise la punition collective. Un meeting-plaidoyer sera ainsi organisé le 22 septembre au Palais des congrès à Ouarzazate, en présence de 300 personnes, toutes les composantes de la société du Sud-est confondues.  Le thème est sans ambages : «Tous pour un tunnel au Tichka».
Initiée en partenariat avec la commission régionale du CNDH, et le conseil municipal d’Ouarzazate, cette rencontre sera ainsi une occasion pour alerter le gouvernement qu’il n’est plus  supportable  ni admissible de reporter le projet de construction d’un tunnel au niveau du col de Tichka, situé sur la route No 9 reliant Ouarzazate à Marrakech.
Le meeting du 22 septembre sera, selon les réseaux associatifs, une énième occasion pour clamer et réclamer haut et fort cette volonté populaire et institutionnelle locale et régionale de passer à l’acte et de donner confiance aux citoyens du Sud-est, en la sincérité des discours sur le développement de la région.
Plusieurs régions pâtissent de cet état désolant, dont Tinghir, Kelâat Mgouna, Boumaln Dadès, Tagounit, Mhamid, Zagora, Agdz et Tata... «bref, tout le Maroc oublié, et dont on ne se rappelle qu’aux temps des catastrophes», commente Mohamed Oulahcen, du Réseau associatif de Zagora pour la démocratie et le développement (RAZDED).
Il s’agit bel et bien d’une dette historique, envers une région qui a longtemps été marginalisée et a constitué plutôt une zone des centres de détention et  un lieu d’exil pour indisciplinés de tous les secteurs ! Il est temps de remettre les pendules à l’heure et de réhabiliter les gens et la terre dans leurs droits les plus indéniables. Déjà, des efforts dans ce sens ont commencé en 1974 à la faveur d'une étude de faisabilité élaborée à cet effet. Une étude technique et financière a eu lieu en 1996, à l'initiative du département de l'Equipement d'Ouarzazate. Mais toutes les deux n'ont pas eu de suite jusqu'à présent. Une troisième a été initiée il y a quelques années par la région Souss-Massa-Drâa, toujours en suspens. Les acteurs socioéconomiques et associatifs de la région n'entendent, pourtant pas lâcher prise. Les mêmes études prévoient la liaison par tunnel entre Asgaour et Tagadirt.Si les experts du département de l’Equipement estiment que le coût est élevé, la réponse immédiate est qu’il s’agit d’un droit et non d’un privilège à considérer sous l’angle des revenus économiques.
Aussi grand que soit le coût financier, la mise en œuvre de cet ouvrage est pourtant vitale. Si l’on compare les chiffres avancés aux importants dommages socioéconomiques provoqués chaque année par les fréquentes coupures de la route nationale No 9 lors des saisons enneigées, aux accidents et drames fréquents, au sentiment d’enclavement dont les effets psychologiques sur les populations locales sont à prendre en considération, l’on saura sans doute que le projet est une nécessité  absolue.

Mustapha Elouizi
Vendredi 14 Septembre 2012

Lu 764 fois


1.Posté par M.Lahrar le 14/09/2012 11:22
Presque toutes les routes du Maroc ont été construite pendant la periode coloniale,Elles obéissent à un objectif de pacification et de contrôle négligeant la sécurité des usagers et le désenclavement des localités.Il est certain qu'elles interviennent pour beaucoup dans les accidents dont le nombre ne cesse d'augmenter.Il est urgent de revoir leurs tracés et leurs configurations pour qu'elles répondent mieux à la densité du trafic actuel et à puissance des vihécules .

2.Posté par le marocain le 15/09/2012 06:21
Le Gouvernement se trouve actuellement devant un défi grandiose.C'est celui de construire un tunnel sous Ticha,pour éviter l'hémorragie des accidents dont souffre cette région isolée du reste du pays.
Le Maroc n'a plus aucune excuse a se cacher derrière le financement de ce projet.Et c'est facile pour la vie de ce dernier.
-Mettre en sourdine les achats des véhicules "M"et "J",diminuer les dépenses de l'état,revoir les soldes des hauts fonctionnaires,annuler les faveurs des fonctionnaires(primes,allocations des loyers,l'eau,l'électricité,le téléphone mobile et GSM,internet)chacun doit payer ses factures.Revoir la solde des hauts chefs d'entreprises,tels que IAM,ONDA,ONCF,ONE,OCP,CIH,CNSS,CMR,CIMR,et avec ces réductions on arrivera peut être a avoir un tunnel qui soulagera la population de ces régions.
Tout prison condamné doit payé sa condamnation en dirhams,sinon que la Justice l'envoie travailler pour la réalisation de ce tunnel.
Une coordination avec l'ensemble de la population,sans affaiblir leur pouvoir d'achat peut aussi apporter une bouffée d'oxygène à ce projet.
Que Dieu nous aide,tant que nous nous aidons les uns les autres.(à publier svp)

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs