Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les relations du Maroc avec la Belgique et le Québec passées à la loupe

Réunion de la Haute commission mixte à Bruxelles et de la commission parlementaire mixte à Québec




Les relations du Maroc avec la Belgique et le  Québec passées à la loupe
La Haute commission mixte de partenariat Maroc-Belgique devait se réunir hier après-midi à Bruxelles sous la coprésidence du chef du gouvernement Abdelilah Benkirane et du Premier ministre belge Elio Di Rupo. 
Cette réunion de haut niveau, la deuxième après celle tenue en mars 2007 à Marrakech, devait plancher sur l'ensemble du champ des relations bilatérales. L'objectif est de procéder à l'évaluation du chemin parcouru et ébaucher en même temps des pistes pour le futur.
Le but est également l'intensification du dialogue politique, le développement de la coopération, la concertation sur tous les plans et la promotion des relations bilatérales en vue de les hisser au niveau d'un partenariat privilégié.
Les travaux de cette réunion devaient être axés notamment sur la coopération au développement, le dialogue politique, l'emploi, les questions sociales, la justice et les affaires intérieures. 
Cette deuxième haute commission mixte sera sanctionnée par la signature d'importants accords de coopération qui intéressent le domaine des consultations politiques, la coopération policière, l'égalité femmes-hommes et la coopération triangulaire en matière de formation.
Le Maroc et la Belgique entendent ainsi renforcer davantage leur coopération dans ces domaines dans lesquels ils sont déjà liés par plusieurs accords. 
La deuxième session de la Commission mixte de la Chambre des représentants et l'Assemblée nationale du Québec se tiendra, pour sa part,  ces 19 et 20 février au Québec, indique un communiqué de la Chambre des représentants. Lors de cette session, les membres de la commission mixte se pencheront sur l'examen de thèmes portant sur les motions en matière législative, la relation entre la communication parlementaire et les réseaux sociaux et la formation des nouveaux députés.
La délégation marocaine, conduite par le président de la Chambre des représentants, Karim Ghellab, effectuera une visite aux archives de l'Assemblée nationale du Québec pour s'informer du mode de fonctionnement et de gestion de ce service.
La délégation parlementaire est composée de Rachid Hamouni du Groupe socialiste, Sabah Boucham du Groupe justice et développement, Said Daour du Groupe istiqlalien pour l'unité et l'égalitarisme, Chafiq Rachadi du Groupe rassemblement national des indépendants, Samir Balafqih du Groupe authenticité et modernité, Adil Sbai du Groupe haraki, Sabah El Mansouri du Groupe de l'union constitutionnelle et de Bouazza Roukbi du Groupe du progrès démocratique.
 

MAP
Mercredi 19 Février 2014

Lu 904 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs