Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les rebelles ont pris une base aérienne clé à Alep

L’armée syrienne contrôle toujours l’aéroport de la ville




Les rebelles ont pris une base aérienne clé à Alep
Les rebelles se sont emparés mardi d'une base aérienne stratégique près d'Alep, dans le nord du pays, après plusieurs mois de combats, a rapporté une ONG syrienne.
Au même moment, les troupes du régime ont effectué plusieurs raids aériens contre des localités tenues par les rebelles dans la province d'Alep, a ajouté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).
"Les combattants de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) et d'autres groupes rebelles ont pris à l'aube le contrôle total de la base de Mennegh", au nord d'Alep, a précisé l'Observatoire.
Les groupes rebelles tentaient de prendre cet aéroport militaire depuis environ huit mois, pour empêcher le régime d'utiliser ses appareils pour bombarder les zones sous leur contrôle.
Ils assiégeaient la base depuis décembre 2012 et avaient mené des dizaines d'assauts, selon l'ONG qui s’appuie sur un large réseau de militants et de médecins à travers le pays
A Damas, la télévision officielle a donné des versions contradictoires. Elle a d'abord annoncé que "les membres des forces défendant l'aéroport de Mennegh sont tous sains et saufs et que les groupes terroristes subissent des pertes énormes autour de l'aéroport et à l'intérieur", puis elle a souligné qu'il "n'y a ni armes ni avions dans l'aéroport qui est inutilisable", avant de dire que l'armée "résistait avec succès à l'assaut".
La prise de contrôle de la base est survenue au lendemain d'un nouvel assaut lancé par une attaque suicide des rebelles, selon l'OSDH. Un rebelle "s'est fait exploser dans un véhicule blindé à l'entrée des bâtiments abritant le QG de la base".
Il y a quelques mois, les rebelles avaient pris le contrôle de l'aéroport militaire Al-Jarrah et la Base 80, chargée d'assurer la sécurité de l'aéroport international, également dans la province d'Alep.
L'aéroport international d'Alep, et les bases aériennes de Kwayress et Nairab sont toujours aux mains des troupes du régime.
Pour sa part, l'aviation syrienne a mené le matin plusieurs raids contre des localités tenues par les rebelles dans la province d'Alep. A Azaz, près de la frontière turque, trois civils sont morts par des barils d'explosifs lancés à partir d'un avion et des attaques similaires ont eu lieu contre al-Bab et Atarib.
 Alors que les rebelles élargissent leur contrôle sur le nord de la Syrie, les forces du régime maintiennent leur emprise sur l'Ouest et le Centre, accentuant le partage de facto du pays, avec les combattants kurdes voulant instaurer une région autonome dans le Nord-Est.

AFP
Mercredi 7 Août 2013

Lu 91 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs