Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les produits financiers dérivés au centre d’un séminaire de Casa Finance City Academy

Rencontre animée par l’expert financier international Chrif Youssfi




Les produits financiers dérivés au centre d’un séminaire de Casa Finance City Academy
Casablanca Finance City Academy a organisé, mardi à Casablanca, un séminaire sur les produits financiers dérivés, visant à partager avec le grand public les enjeux de ce type d’investissement ainsi que les meilleures stratégies à adopter selon la situation du marché. Le séminaire, qui a été animé par Chrif Youssfi, expert financier international, a porté sur les produits structurés qui offrent une variété de combinaisons d’actifs susceptibles de répondre aux préférences des différents types d’investisseurs, partant de ceux qui évitent le risque jusqu’aux risk-takers qui tablent en priorité sur le rendement maximal.«Les produits structurés offrent plusieurs possibilités où le couple risque-rendement est meilleur par rapport aux obligations du Trésor (où le risque de perte et les rendements sont faibles) et aux actions (rendements et risques de perte importants)», a souligné M. Youssfi, notant que le choix entre ces possibilités demeure une question d’arbitrage. M. Youssfi, qui travaillait pour BNP Paribas et Deutsche Bank, a introduit dans ce cadre une nuance entre 4 catégories de produits structurés :  croissance,  revenus, produits neutres et produits hybrides. L’accent est mis, pour le premier groupe, sur la réduction des risques et l’accroissement de l’investissement, alors que le second vise un rendement maximal. Quant aux produits neutres, il s’agit d’actifs qui ne dépendent pas des trends sur le marché financier, tandis que les produits hybrides permettent de faire bénéficier les clients de différentes classes d’actifs (immobilier) pour compenser les risques provenant des marchés d’actions.
La place financière Casablanca Finance City accorde une importance cruciale à la formation et aux échanges professionnels dans ce domaine, afin d’«enrichir son écosystème et d’aider les entreprises marocaines et internationales à s’approvisionner en ressources humaines professionnelles et compétentes», selon les responsables de ladite place financière. Casablanca Finance City est un centre financier qui vise à faire de Casablanca un hub régional pour les institutions financières, les multinationales et les services professionnels. Ce grand chantier ambitionne de devenir une porte d’entrée privilégiée vers le reste du continent et en particulier vers les pays de l’Afrique du Nord, l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique Centrale.

Libé
Jeudi 28 Novembre 2013

Lu 522 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs