Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les prix poursuivent leur trend haussier




L'indice des prix à la consommation (IPC) a connu, au cours du mois de juin dernier, une hausse de 2 % en comparaison avec le même mois de l’année précédente. C’est, en effet, ce que vient de rapporter le Haut-commissariat au plan (HCP) dans sa dernière note, relative à l'IPC du mois de juin 2015. Et d’expliquer cette conséquence par l'augmentation de l'indice des produits alimentaires de 2,5 % et de celui des produits non alimentaires de l’ordre de 1,5 %.
A ce propos, un économiste nous a éclairés sur cette hausse de l’indice des produits alimentaires en rappelant qu’il s’agissait, pour juin dernier, d’une période ramadanienne qui a connu une flambée des prix contrairement à juin 2014. Aussi, il donne l’exemple des cigarettes, faisant elles aussi partie de la catégorie des produits alimentaires, en soulevant que certaines marques n’ont pas été épargnées par la hausse de la TVA (qui est entrée en vigueur depuis janvier dernier).    
Pour ce qui est des produits non alimentaires, le HCP fait ressortir également des hausses dans les «logement, eau et électricité», «enseignement», «restaurants et hôtels», «articles d’habillement et chaussures» et «biens et services divers» de respectivement +4,9 %, +3,2%, + 2,2%, +0,6% et +0,6%.
Dans ces conditions, fait savoir la même source, l'indicateur d'inflation sous-jacente, qui exclut les produits à prix volatiles et les produits à tarifs publics, aurait connu, au cours du mois de juin 2015, une hausse de 1,3 % par rapport au mois de juin 2014 notant que par rapport au mois de mai 2015, il aurait enregistré une augmentation de 0,2 %. 
Dans ce cadre, les auteurs de l’analyse font état d’une légère hausse de 0,1 % de l'IPC, au cours du mois de juin dernier, comparé à celui de mai 2015. 
Cette variation, ajoute-t-on, résulte de l'augmentation de l'indice des produits non alimentaires et de la stagnation de l'indice des produits alimentaires. Ainsi, au courant de ladite période, les hausses des produits non alimentaires observées entre mai et juin 2015 concernent principalement les "carburants" et les "services hospitaliers" avec 0,9 %, relève la note, signalant que celles des produits alimentaires ont principalement porté sur le "lait, fromage et œufs" (+1 %), les "viandes" (+0,3 %) et le "tabac" (+3,7 %). 
Par régions, la même source fait ressortir des hausses plus importantes de l'IPC enregistrées principalement à Fès et Guelmim avec 0,9 %, à Tétouan (+0,5 %), à Laâyoune (+0,4 %) et à Dakhla (+0,3 %), observant, toutefois, des baisses dans la ville ocre et Béni-Mellal avec 0,6 % et à Al-Hoceima (-0,4 %).


Meyssoune Belmaza
Vendredi 24 Juillet 2015

Lu 773 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs