Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les prix des communications mobiles en baisse

L’ANRT dresse l’état du marché des télécommunications au troisième trimestre




Les prix des communications mobiles en baisse
Le troisième trimestre 2013 a été marqué par l’évolution positive des principaux indicateurs de marché des télécommunications et notamment ceux afférents au prix, à l’usage et à la pénétration, indique un communiqué de l’ANRT rendu public mercredi dernier.
Ainsi, la tendance baissière des prix s’est poursuivie. Mesurés par le revenu moyen par minute (ARPM1), les prix des communications mobiles ont enregistré  une baisse annuelle significative de 25%. A fin septembre 2013, l’ARPM mobile est de 0,43 DHHT/min, contre 0,57 DHHT/min à fin septembre 2012.  Au niveau du fixe, l’ARPM affiche une réduction de 16% sur un an, passant de 0,82 DHHT à fin septembre 2012, à 0,69 DHHT à fin septembre 2013.
Le segment Internet enregistre une baisse de 32% sur la facture moyenne mensuelle par client Internet2, s’établissant à 34 DHHT/mois/client au troisième trimestre 2013 contre 50 DHHT une année auparavant. L’Internet 3G et l’ADSL ont enregistré des baisses respectives de 35% et 19%. Ainsi, la facture moyenne s’établit à 22 DHHT/mois/client pour l’Internet 3G et à 98 DHHT/mois/client pour l’ADSL à fin septembre 2013.
Concernant l’usage moyen sortant mensuel par abonné, il a continué à croître au troisième trimestre 2013. Le nombre de minutes mobiles consommées par client par mois, a atteint 80 minutes en moyenne à fin septembre 2013, soit une hausse de 11% en une année. Cette croissance s’accompagne d’une évolution annuelle importante du trafic sortant mobile qui augmente de 19,7%.  Pour le segment fixe, l’usage moyen sortant par mois et par client a progressé de 16% sur une année, passant de 108 minutes à 125 minutes. La croissance annuelle du trafic voix sortant pour ce même segment est de l’ordre de 5,21%.
Pour ce qui est de l’évolution du nombre des abonnés, le parc mobile a cru de 7,93% entre septembre 2012 et septembre 2013 et de 3,33% par rapport à fin juin 2013. Ainsi, à fin septembre 2013, le Maroc comptait 41.324.195 abonnés mobiles, ramenant le taux de pénétration mobile à 125,79% (121,73% à fin juin 2013). Cette croissance concerne aussi bien le parc post payé que celui  prépayé. Pour le mobile post payé, le parc a atteint 2,04 millions d’abonnés avec une croissance de 14,4% par rapport à fin septembre 2012. Le parc d’abonnés prépayés, qui a atteint 39,28 millions d’abonnés, a, quant à lui, réalisé une croissance de 7,62% sur la même période.
S’agissant du nombre d’abonnés Internet, il a atteint, à fin septembre 2013, le chiffre de 5,22 millions d’abonnés, avec un taux de pénétration de 15,89%, enregistrant ainsi un taux de croissance de 34,66% par rapport à fin septembre 2012. Le parc 3G représente 84,87% du parc global, s’établissant à 4,43 millions d’abonnés, affichant une  progression trimestrielle de 6,89% et annuelle de 37,24%. Le parc ADSL a, quant à lui, enregistré une croissance trimestrielle de 4,61% et annuelle de 21,86%, avec une part de 15,10% dans le parc Internet global.
Enfin, le parc fixe a atteint un peu plus de 3 millions d’abonnés, dont 1,49 million en mobilité restreinte. Ce qui représente une baisse trimestrielle de 3,37% et annuelle de 9,36%. Le taux de pénétration de la téléphonie fixe a enregistré, à fin septembre 2013, un taux de 9,16%.

Prix des communications mobiles: Le Maroc pas cher comparé à l’Europe

Dans un récent communiqué, la Commission européenne a relevé des inégalités entre les pays européens en ce qui concerne le prix des appels mobiles en Europe constatés en 2011.
Ainsi, le prix d’une minute de communication sur portable peut varier de 1 à 15 centimes d’euros en Europe. En Lituanie, une minute mobile coûte 1,9 centime d’euros mais 14,7 centimes aux Pays-Bas.  Un écart de 670% séparait ainsi la Lituanie des Pays-Bas.
Comparés aux prix affichés par les 28 marchés nationaux des télécommunications que compte l’Europe, les prix des communications mobiles au Maroc mesurés par le revenu moyen par minute (ARPM), se situent nettement au-dessous de la moyenne UE estimée à 9,1 centimes.
En 2011, l’ARPM a enregistré une baisse annuelle significative de 34% par rapport à 2010, atteignant 0,74 DHHT/min (6,6 centimes d’euros). Cette baisse s’est poursuivie en 2012 et 2013.
A fin septembre 2013, l’ARPM mobile s’est établi à 0,43 DHHT (3,8 centimes d’euros), soit une baisse de 42% par rapport à fin 2011.
Ainsi, avec un prix de 3,8 centimes d’euros à fin septembre 2013, le Maroc a atteint un niveau de prix très bas se rapprochant de pays européens comme la Roumanie (2,2 centimes d’euros), la Lettonie (3,5 centimes d’euros) et la Bulgarie (4,4 centimes d’euros).
Ceci montre clairement que le marché des télécommunications au Maroc comparé à celui de l’Europe, est fortement concurrentiel, permettant aux consommateurs de bénéficier de plusieurs avantages : une multitude d’offres et des tarifs en baisse continue.
Source : Digital agenda scoreboard 2012 avec intégration par l‘ANRT des données du Maroc

Libé
Samedi 2 Novembre 2013

Lu 157 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs