Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les principaux indices de la Bourse poursuivent leur envolée : Le Masi a réussi une bonne prise cette semaine




Les principaux indices de la Bourse poursuivent leur envolée : Le Masi a réussi une bonne prise cette semaine
La Bourse de Casablanca a pris de court tous ceux qui l’attendaient à la baisse. La Place vient d’enregistrer de nouveaux gains, dans un marché relativement animé et équilibré. Ce sont surtout les valeurs liées au secteur des nouvelles technologies qui  ont largement profité de cette reprise inopinée. La baisse enregistrée jeudi fut une simple pause, avant le  «fort» rebond  du vendredi.    
Finalement, le Masi, principal baromètre de la Place, s’est adjugé 1,56% sur la semaine, pas si loin des 11.100 points (à exactement 11.097 points), soit une performance annuelle de 6,26%.  Mouvement identique pour le Madex, indice des valeurs les plus actives, qui prend 1,62%, évoluant désormais au-dessus des 9.000 points à 9.012 points et un gain annuel de 6,48%.
Le volume des transactions hebdomadaires demeure cependant modeste, aux alentours de 1,7 milliard de DH. Mais la capitalisation, continue de gonfler et vient de franchir la barre des 540 milliards de DH.
Probablement, la Bourse de Casablanca va continuer à rebondir, pendant encore un petit moment. On n’en sait pas grand-chose. Mais, il est difficile de parier là-dessus. L’économie nationale,  même en reprise légère (si l’on en croit les notes de conjonctures du HCP et du ministère de l’Economie et des Finances), a cependant  un peu l’air tremblante.  Peut-être, l’appréciation des taux des Bons du Trésor et la tension sur les taux interbancaires font planer la menace de la hausse des taux d’intérêt.  En tout cas, l’appréciation des taux sur le marché obligataire milite en faveur –théoriquement du moins- du marché des actions.
Pour certains analystes, la reprise est bien réelle et l’année 2010 s’annonce sous de bons auspices pour le marché boursier casablancais. Si c’est le cas, disent les experts, l’inflation grimpera et les autorités monétaires augmenteront les taux d’intérêt, en vue de limiter la spirale inflationniste.
La semaine qui vient de s’écouler  a apporté son lot de surprises. Comme cette étude un peu curieuse de BMCE Capital sur Attijariwafa bank, mettant en avant des arguments qui font de  la première banque privée du Royaume un trésor dont le potentiel de croissance est, pour l’heure, mal revalorisé. Une étude curieuse, en effet, qui tombe quelques jours seulement après la publication, par un magazine francophone de la place, d’un dossier de 11 pages, qui n’était nullement tendre avec le Groupe BMCE Bank et encore moins avec son patron Othmane Benjelloun.
Sur le front du marché monétaire, la semaine fut marquée par l’injection par Bank Al Maghrib d’un milliard de DH supplémentaire sur le marché interbancaire, au titre des avances à 7 jours au taux de 3,25%, soit un total de 21 milliards de DH pour un montant demandé de 35,8 milliards.  
Sue le marché primaire, les analystes d’Attijari soulignent que « les besoins du Trésor, surtout en ce début d'année, sont de plus en plus prononcés. Il a d'ailleurs établi ses besoins prévisionnels pour ce mois de février aux alentours de 12 milliards de DH. Par ailleurs, les investisseurs n'ont été satisfaits cette semaine qu'à hauteur de 20,74% face à leur demande de 16 milliards de DH ». Attijari fait remarquer que « la ligne 10 ans, intouchable depuis février 2007, a finalement été sujette à une levée de 100 millions de DH. Bien que le montant ne soit pas en lui-même important, il témoigne cependant  du « retour du Trésor au financement à long terme en 2010, remettant à l'ordre du jour la problématique de l'indexation des taux variables immobiliers en vigueur depuis 2007 » , expliquent les analystes d’Attijari. « Le taux 10 ans s'est ainsi envolé de 74 points de base s'établissant à 4,14%, suite à un appétit confirmé de la part des investisseurs pour le long terme. Le taux 5 ans, quant à lui, a marqué une hausse de 9 points de base pour se chiffrer à 4% ».

Achir Karim
Lundi 15 Février 2010

Lu 286 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs