Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les prescriptions bidons du Roi de la Pop




Injections administrées par Debbie Rowe, faux noms, fausses douleurs, menaces: tout aurait été bon pour alimenter Michael Jackson en calmant et anesthésiants...
Debbie Rowe injectait fréquemment des médicaments à Michael Jackson tandis qu'elle a travaillait pour le dermatologue du Roi de la Pop, le docteur Arnold Klein. Le site Internet TMZ qui a révélé la mort de Michael Jackson a obtenu les minutes procès pour mauvais traitements à enfant intenté à Michael Jackson en 2005. Y est écrit que Mme Rowe "lui a fait des injections avant des traitements d'acné." Car, pour Michael Jackson, tout était prétexte à se mettre groggy à coups de médicaments, même si l'attestation ne spécifie pas le type de médicament administré par l'infirmière qui, plus tard, allait donner des enfants à la star.
Et tandis que, toujours selon TMZ, le docteur Arnold Klein a fait obstruction à la justice en rechignant à fournir le dossier médical de Michel Jackson aux autorités, on apprend aussi, à la lumière de témoignages datés de 1993, que Michael Jackson utilisait des pseudonymes pour obtenir ses drogues légales. Un employé de la sécurité du Ranch de Neverland, Joey Jeszeck, avait déclaré au Shérif du Comté de Santa Barbara que Jackson lui aurait demandé "d'aller à une pharmacie et de prendre une prescription à son nom." Le même Joey Jeszeck ajoutant que, parfois, d'autres prête-noms étaient utilisés. Et ce, avec l'aide de médecins qui changeaient les noms des prescriptions. Parmi eux, un certain Farshchian en Floride.
Plusieurs médecins de Los Angeles auraient d'ailleurs déclaré à TMZ que Michael Jackson était bien connu dans certains milieux médicaux pour utiliser des subterfuges afin d'obtenir ses précieux calmants et anesthésiants. Ainsi, des prétendus problèmes dentaires étaient le prétexte à de nouvelles prescriptions.
Ainsi, réclamant l'anonymat, un médecin a-t-il raconté à TMZ que des hommes de main de Michael Jackson seraient venus lui réclamer de quoi calmer des maux de gorge et de la toux... mais en indiquant un faux nom sur l'ordonnance. Quand il a voulu refuser, les zélés collaborateurs de Michael Jackson seraient passés à la phase intimidation... Du coup, le docteur a transigé avec un: "Je verrai ce que je peux faire." Réaction des émissaires jacksoniens, relatée par le toubib américain: un homme de main "s'est approché de moi et a enfoncé un index dans ma poitrine en disant: " Vous le faites."

M.A (Source:Gala.fr )
Mercredi 15 Juillet 2009

Lu 165 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs