Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les premiers appareils livrés lors d'une cérémonie à Toulouse




Le constructeur d'avions turbopropulseurs ATR a livré, vendredi dernier, les premiers ATR "600" en présence d'une délégation de la compagnie aérienne Royal Air Maroc.  La cérémonie de livraison a eu lieu à Toulouse, ville où l'appareil a été assemblé.
Afin de couvrir ses vols régionaux, la compagnie nationale avait passé en 2009 une commande de quatre ATR 72-600 et de deux ATR 42-600, pour un montant total de plus de 125 millions de dollars, soit près de 983 millions de dirhams.
La RAM devient ainsi la première compagnie à faire figurer dans sa flotte la dernière version en date de l'ATR 72-600, dont le prix s'élève à plus de 21 millions de dollars, soit environ 165 millions de dirhams
Ces appareils sont les tout premiers à être équipés de la nouvelle cabine "Armonia", spécialement conçue pour ATR par le designer italien Giugiaro. Elle inclut de nouveaux sièges plus légers et plus confortables offrant plus d'espace aux passagers ainsi que des coffres à bagages plus spacieux. L'appareil dispose aussi de 12 sièges Business Class afin de satisfaire les exigences de la clientèle Affaires de la RAM
Pouvant transporter jusqu'à 70 passagers, la compagnie attend de cet avion de transport régional une rentabilité d'exploitation optimale et une grande souplesse opérationnelle pour les vols court-courriers.
Selon Sonia Dumas, responsable de la communication chez ATR, ces nouveaux appareils permettent également une économie de consommation d'énergie de près de 50%. Avec la hausse quasi-permanente du prix du pétrole, la compagnie aura ainsi un avantage considérable par rapport aux autres concurrents, tout en étant plus respectueuse de l'environnement avec cet ATR 600 " Greenliners".  L'autre avantage reste la possibilité de se poser sur des pistes courtes, permettant ainsi à Royal Air Maroc de développer de nouvelles routes, tout en offrant un service de très grande qualité à ses passagers. Ce créneau d'aviation régionale va permettre également le désenclavement de certaines régions, notamment dans le Sud du Royaume. Filippo Bagnato, président exécutif d'ATR, a ajouté que l'ATR 600 est  actuellement "le plus moderne des avions régionaux".
La RAM peut d'ailleurs se réjouir car l'ATR 72-600 a obtenu sa certification européenne en mai dernier, octroyée, par l'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA), après deux années de tests portant sur les nouveaux systèmes embarqués et les nouveaux moteurs.
Ce nouvel appareil turbopropulseur, plus connu sous le nom d'avions à hélices, sera donc l'un des atouts de la compagnie en matière de liaisons intérieures, l'une des priorités de la compagnie marocaine
La compagnie nationale attend d'ailleurs la livraison de trois autres ATR 72-600 et d'un ATR 42-600, lesquels recevront également leur certification au plus tard en décembre prochain. 

Libé
Lundi 22 Août 2011

Lu 533 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs