Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les précisions de Lahcen Haddad




Le ministre du Tourisme, Lahcen Haddad, a réaffirmé son engagement à poursuivre la mise en œuvre de la stratégie de son département, "dont il est, avec le chef du gouvernement, le seul responsable et interlocuteur".
Le secteur constitue une priorité pour le gouvernement marocain, comme l'a récemment réaffirmé le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane lors de la rencontre avec des hommes d'affaires marocains et français à Rabat, indique le ministre dans des précisions qu’il a rendues publiques à la suite de récentes polémiques sur le tourisme à Marrakech.
Le ministre rappelle que le processus démocratique dans lequel le Royaume est fortement engagé, implique et garantit le respect des libertés individuelles et des libertés des cultes et que les touristes visitant notre pays sont soumis exclusivement aux lois officiellement en vigueur à l'instar de tous les pays du monde.
Pour rappel, le secteur du tourisme est le premier pourvoyeur de devises, le deuxième employeur avec 450.000 emplois directs, le deuxième contributeur au PIB à hauteur de 8 % et le troisième vecteur des investissements directs étrangers devant l'agriculture et le commerce.
Lors de l'exercice précédent, le tourisme a drainé des recettes de près de 60 milliards de dirhams (MMDH). L'année a également connu la création de 12.000 nouveaux lits, dont 30% à Marrakech.
Le secteur du tourisme au Maroc bénéficie d'une véritable vision stratégique à long terme, qui devrait permettre d'atteindre à l'horizon 2020, une capacité additionnelle de 200.000 lits hôteliers, et de créer 470.000 emplois supplémentaires, avec une contribution au PIB de l'ordre de 12 %.
"Cette vision est basée sur les richesses naturelles et culturelles de notre pays, l'authenticité et la diversité de notre patrimoine, l'hospitalité et la tolérance de nos concitoyens", ajoute le ministre.
Il est à rappeler que le Maroc est doté depuis 2007 d'une Charte du tourisme responsable, qui connaît l'adhésion massive d'opérateurs étrangers mais également des touristes qui visitent le pays "pour y vivre l'expérience d'un pays authentique à la culture vivante", conclut-il.

Libé
Mercredi 4 Avril 2012

Lu 472 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs