Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les potentialités naturelles et écologiques au parc national de Khnifiss

Ouverture prochaine d'un Centre d’information dans la province de Tarfaya




Le Centre d’information relevant du parc national de Khnifiss, dans la province de Tarfaya, sera bientôt équipé et ouvert aux visiteurs désireux de découvrir les potentialités naturelles et écologiques de ce site exceptionnel, a fait savoir l’association chargée de la gestion de ce parc.
Le centre, construit en 2008 par le Haut-commissariat aux eaux et aux forêts et à la lutte contre la désertification (HCEFLCD) dans le cadre de la gestion participative de la zone humide dudit parc, sera équipé «d’outils de communication ayant trait à l’éducation environnementale et au tourisme écologique en vue de permettre aux visiteurs de découvrir la richesse et la diversité biologique de ce parc», a expliqué à la MAP, le président de l’Association Khnifiss pour le tourisme culturel et la protection de l’environnement, Salek Aouisse.
Ces équipements, qui seront mis en place à la faveur d’un partenariat avec l’ONG mondiale "L’Union internationale de conservation de la nature’’, offriront différentes informations sur les spécificités et les caractéristiques du parc, notamment la zone humide au niveau du site, situé à 180 km au nord-ouest de la ville de Laâyoune, ainsi que ses paysages naturels, les types d’oiseaux et les espèces de mammifères fréquentant les lieux, a-t-il précisé.
Dans ce sens, l’Association Khnifiss pour le tourisme culturel et la protection de l’environnement se propose, selon son président, d’initier des actions visant à mieux gérer le tourisme environnemental au niveau de ce parc et à faire connaître la biodiversité et l’ensemble des composantes naturelles du site, à travers notamment des sorties organisées au profit des élèves des établissements scolaires.
Ces efforts devront contribuer au renforcement de la sensibilisation et de l’éducation des générations montantes sur les questions environnementales, les changements climatiques et le développement durable, a-t-il dit.
Par ailleurs, dans le cadre d’un partenariat avec les conseils provincial et régional pour la consolidation du rôle du centre d’information du parc, l’association entend mettre en place un projet de renforcement des capacités de la population locale en matière de gestion participative de cette réserve naturelle.
L’association se fixe également pour objectif, selon M. Aouisse, d’œuvrer en vue de faire connaître et valoriser le patrimoine culturel et les importants monuments historiques que recèle ce parc, dont le port de Santa Cruz Del Mar Pequena.
"Il s’agit de monuments d’un intérêt particulier, chargés d’importantes informations sur l’histoire de la région’’, a-t-il dit, plaidant pour la conjugaison des efforts en vue de protéger et sauvegarder ce patrimoine local important.

Mardi 20 Septembre 2016

Lu 921 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs