Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les plantes aromatiques et médicinales, un patrimoine encore inexploité




Les plantes aromatiques et médicinales, un patrimoine encore inexploité
Le Maroc dispose d'un patrimoine naturel et d'une diversité biologique uniques dans le pourtour méditerranéen mais qui restent encore sous-exploités, a affirmé, samedi à Al Hoceima, le directeur de l'Institut national des plantes aromatiques et médicinales de Taounate, El Khanchoufi Abdeslam.
Les plantes aromatiques et médicinales constituent aujourd'hui une alternative très importante pour la création de la richesse et de la valeur ajoutée pour tout pays, mais également une opportunité qu'il faudrait saisir par le Maroc qui se situe à proximité d'un grand marché consommateur, qu'est l'Europe, a souligné M. El Khanchoufi lors d'une journée d'étude sous le thème "Etat des lieux et perspectives de valorisation des plantes aromatiques et médicinales dans la région".
Dans ce sens, ajoute le responsable, l'Institut universitaire de Taounate dédié à la recherche et au développement du domaine des plantes aromatiques et médicinales vise à contribuer aux efforts de transformation et d'innovation en la matière, faisant profiter les opérateurs des grands projets nationaux tels que l'INDH et le Plan Maroc Vert qui offrent des opportunités importantes en matière d'équipement et de financement des projets novateurs.
De telles rencontres sont très importantes dans la mesure où elles permettent de faire connaître nos compétences humaines et nos capacités, le but étant d'offrir des produits qui respectent les exigences internationales de qualité, a poursuivi M. El Khanchoufi, signalant que répondre à la demande industrielle exige une haute qualification des ressources humaines et la formation des intervenants dans la filière à l'échelle de la production, la transformation ou la commercialisation.
Pour sa part, le président du Conseil de la région de Taza-Al Hoceima-Taounate, Mohamed Boudra, a souligné que cette région est riche par son écosystème et on peut y recenser plus de 800 espèces de plantes aromatiques et médicinales, signalant que cette filière dispose d'un marché prometteur puisque les consommateurs tendent actuellement à utiliser des produits biologiques et respectueux de l'environnement.
Cette journée d'études sera couronnée par des recommandations émises par des chercheurs et des experts relatives notamment aux possibilités d'investissement dans ce secteur, particulièrement pour les coopératives et les industriels, a ajouté M. Boudra.

Libé
Lundi 25 Août 2014

Lu 1004 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs