Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les perspectives du développement du secteur à Marrakech analysées

L'artisanat en ligne de mire de la Vision 2015




Les perspectives du développement du secteur à Marrakech analysées
Dans le cadre de l'approfondissement de la réflexion autour du Plan de développement régional de l'artisanat (PDRA), une réunion de travail a été tenue récemment au siège de la wilaya de Marrakech, par le Conseil de la Région de Marrakech-Tensift-Al Haouz et de la délégation régionale de l'Artisanat.
 Rehaussée par la présence d’un panel de responsables, d'élus locaux, de représentants des Chambres professionnelles et de professionnels du secteur issus des différentes provinces de la région, cette réunion a été axée sur deux points essentiels : dresser l'état des lieux du secteur de l'artisanat au niveau de la région et tracer les perspectives de son développement dans le cadre du PDRA, et ce conformément aux orientations de la Vision 2015 de l'Artisanat, telle que mise en place par le gouvernement. 
En d'autres termes, cette rencontre a été saisie par les organisateurs pour la présentation des grands axes du PDRA. Le but recherché étant de fédérer l'ensemble des acteurs concernés autour de cette feuille de route destinée à faire sortir le secteur de l'artisanat de sa morosité et à assurer son développement.
Dans leurs différentes interventions, nombre de participants ont mis l'accent sur l'importance que revêt l'artisanat en tant que composante essentielle de l'économie locale et régionale et secteur stratégique dans le tissu socio-économique.
Compte tenu de sa relation étroite avec le tourisme, ce secteur, tourné essentiellement vers l'export, n'a pas cessé de subir les effets de la récession engendrée par la crise financière et économique que traverse le monde actuellement.  Ils ont, dans ce sens, fait part de leur inquiétude de voir cette situation perdurer.
S'exprimant à cette occasion, Abdelkader Nmili, président de la Chambre d'artisanat de Marrakech, a mis en avant la capacité et la détermination de l'artisan marocain à mieux s'adapter, même dans les moments de crise les plus rudes, et à transcender toutes les difficultés rencontrées.
« Nous sommes déterminés à travailler de concert et à mettre la main dans la main pour dépasser ce cap difficile », a dit M. Nmili sur un ton confiant et optimiste, notant que l'un des problèmes majeurs auxquels les petits artisans se trouvent confrontés, réside dans la difficulté à faire écouler leurs marchandises sur le marché.
C'est d'ailleurs, dans ce sens, que le président du Conseil de la région, Abdellali Doumou s'est prononcé en faveur de la promotion de la participation des artisans aux foires et salons afin de leur permettre de tisser directement des relations d'affaires et de vendre leurs produits.
Pour M. Doumou, il est temps de venir en aide à cette catégorie professionnelle et d'oeuvrer pour leur garantir toutes les conditions nécessaires au développement de leur profession, ce qui contribuera, a-t-il dit, sans nul doute, à l'amélioration de leur revenu et de leur niveau de vie et par conséquent, aura un impact positif sur leur rendement.  
La faible productivité (demande dépassant l'offre), la piètre qualité des matières premières, l'absence d'un cadre logistique pour faciliter le transfert et la transmission, les conditions de travail souvent difficiles, la rude concurrence notamment des produits asiatiques, l'absence de communication, le manque de stratégie de marketing, sont des problèmes, entre autres, auxquels le PDRA se trouve appelé à trouver des solutions efficientes. Dans son exposé, le délégué du département de l'Artisanat à Marrakech et coordinateur du PDRA, Abdelaziz Rghioui, a fait savoir, quant à lui, que la Région de Marrakech-Tensift-Al Haouz recèle un tissu entrepreneurial important, comparativement à d'autres régions, notamment avec 75 entreprises structurées (dont 57 % oeuvrant dans le domaine de la décoration) et 150 PME, outre 760 bazars.
Entre 2007 et 2008, 68 entreprises ont été créées, dont 22 à la fois productrices et exportatrices. Ces entreprises oeuvrent essentiellement dans les domaines de l'ameublement, de la décoration et de l'habillement.
En termes d'emplois et de chiffres d'affaires, Marrakech arrive en deuxième position après Casablanca, en contribuant à hauteur de 45 % aux exportations marocaines des produits.
Une répartition des exportations par marché récepteur, fait ressortir que la France occupe la première place avec 33 %, alors que les Etats-Unis d'Amérique viennent en 2ème position avec 16 %, suivis de la Grande-Bretagne (7 %) et de l'Espagne (7 %).
Concernant les produits artisanaux orientés vers les marchés extérieurs, il est à noter qu'ils se composent essentiellement de fer forgé et de poterie, avec des taux respectifs de 26 % et de 21 %.
47 coopératives et 75 associations, dont 40 % exercent dans le secteur textile. Selon M. Rghioui, « le secteur du cuir promet un avenir meilleur pour la région ». Et de préciser que la ville de Marrakech   produit mensuellement, à elle seule, 85.000 babouches (femmes et hommes). En 2008, la valeur des importations japonaises en babouches marocaines, a atteint 1 milliard de DH.
En dépit de ces performances, d'importantes potentialités demeurent sous-exploitées, ce qui se répercute directement sur la productivité de ce secteur qui constitue une source de revenu incontestable pour nombre de familles.

Mohamed RAMI
Jeudi 12 Mars 2009

Lu 730 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs