Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les performances financières de Sonasid s’inscrivent en net repli


Le premier sidérurgiste national paie le prix d’une conjoncture défavorable



La dégradation des prix sur le marché international et la faible demande sur le marché local ont plombé les résultats de Sonasid au cours des six premiers mois de l’année 2016.
«La dégradation des prix sur le marché international a conduit à un important mouvement de déstockage en juin 2016 amplifié par une demande interne faible en raison de la restructuration du marché de la construction qui réajuste son offre; la surcapacité du marché local et la chute des prix», a expliqué le top management de Sonasid lors d’une rencontre tenue récemment à Casablanca.
La situation économique et financière du premier sidérurgiste national s’est ainsi dégradée au premier semestre de l’année.
Le chiffre d’affaires de Sonasid s’est établi à 1,561 milliard contre 2,121 milliards au premier semestre 2015. Ce recul, le sidérurgiste l’a attribué à la baisse des expéditions et du prix de vente moyen. 
De son côté, l’EBITDA (revenus avant soustraction des intérêts, impôts, dotations aux amortissements et provisions sur immobilisations) a affiché une baisse à 19,7 millions de dirhams contre 123 millions de dirhams à la même période de l’année dernière. En cause, la baisse du chiffre d’affaires et de la constatation d’une provision sur stock. 
Comparativement à fin juin 2015, le résultat d’exploitation s’est inscrit en retrait à -40 millions de dirhams. Il était de 45 millions de dirhams l’année d’avant. 
Quant au résultat net, il est ressorti déficitaire à -44 millions. Il était à 41,8 millions sur la même période en 2015.
Malgré ce tableau un peu moins idyllique, Sonasid conserve son leadership sur le marché national des produits longs. Cette performance «repose sur l’amélioration de sa compétitivité grâce à ses actions de développement dans la distribution et la réduction significative des coûts de production de l’aciérie et de ses deux laminoirs», ont expliqué les responsables de la filiale sidérurgie de la SNI.
Pour autant, les conditions de marché demeurent très concurrentielles, a reconnu le top management de la société.
Pour cet acteur majeur du BTP, la sidérurgie est un secteur mondialisé qui doit relever le défi de la surcapacité. Dans ce contexte, la société «doit continuer à développer son offre des produits et services et ses actions de rationalisation des coûts pour retrouver une rentabilité durable», a-t-il soutenu.
Quoi qu’il en soit, la demande en acier reprend dans certains marchés, notamment en Europe et en Amérique du Nord. Cependant, Sonasid prévient que  les conditions resteront tendues tant qu’une réponse globale ne sera pas apportée à la surcapacité.
«De nombreux pays ont augmenté leur droits de douane pour se prémunir du dumping, c’est néanmoins d’une solution durable que le secteur a besoin et sur laquelle les sidérurgistes des grands marchés ont demandé le soutien des pouvoirs publics», ont souligné les responsables de Sonasid.
Qu’à cela ne tienne, au Maroc, la construction poursuit sa restructuration, la demande est encore faible et de surcroît la sidérurgie locale est également entrée en surcapacité.
Dans tous les cas, Sonasid peut compter sur son «savoir-faire et la situation bilancielle qui lui permettent de renforcer ses avantages compétitifs en confortant ses fondamentaux qu’est l’excellence industrielle et en accélérant la progression sur ses axes stratégiques : coût de la ferraille; distribution directe; coût énergétique : diversification du bouquet pour sécuriser une énergie à moindre coût (coke, éolien)».
Sonasid espère, toutefois, revenir à des niveaux de rentabilité plus confortables et assure se préparer à faire face à la libéralisation complète du marché prévue en 2018 et à la levée des mesures de sauvegarde.


Alain Bouithy
Lundi 10 Octobre 2016

Lu 640 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs