Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les patrons du tennis veulent passer en revue la lutte contre la corruption




Les patrons du tennis veulent passer en revue la lutte contre la corruption
Les responsables du tennis mondial ont annoncé mercredi qu'ils allaient passer en revue la façon de lutter contre la corruption, au moyen d'une enquête indépendante, après que des médias eurent dénoncé la fréquence des matches truqués sur le circuit.
L'objectif prioritaire de l'enquête indépendante, dirigée par Adam Lewis, un expert en droit du sport basé à Londres, sera d'analyser le fonctionnement de l'Unité pour l'intégrité du tennis (TIU), créée il y a huit ans pour combattre la corruption.
"Le monde a énormément changé pour tous les grands sports, y compris le tennis, depuis huit ans et si l'on y ajoute les problèmes récemment soulevés par les médias, nous pensons qu'il est temps de revoir notre façon de lutter contre la corruption dans le jeu", affirment dans un communiqué les chefs de l'ATP et de la WTA - qui gèrent les circuits masculins et féminins, de la Fédération internationale de tennis (ITF) et des quatre tournois du Grand Chelem, mercredi à Melbourne, en marge de l'Open d'Australie.
Ces responsables, Kris Kermode (ATP), Steve Simon (WTA), David Haggerty (ITF), Stephen Healy (Open d'Australie), Jean Gachassin (Roland-Garros), Katrina Adams (US Open) et Philip Brook (Wimbledon et TIU), s'engagent à rendre publiques les conclusions de l'enquête et à "mettre en oeuvre et financer" les actions qu'elle préconiserait.
L'Unité pour l'intégrité du tennis a été dotée de 14 millions de dollars depuis 2008 et a prononcé 18 sanctions, dont six suspensions à vie, la plupart du temps contre des joueurs peu connus.

Appel aux gouvernements
Les chefs du tennis appellent aussi les pouvoirs publics à renforcer les sanctions prévues en cas de trucage de matches.
"Etant donné la gravité du problème, nous appelons les gouvernements du monde entier à qualifier juridiquement en crime le trucage de match, qui doit être traité par les organismes de lutte contre le crime en coopération avec les comités d'éthique du sport et les autres parties prenantes", énoncent-ils dans le communiqué, rapporte l’AFP.
"C'est considéré comme un crime dans certaines parties du monde et pas dans d'autres. Ça ne concerne pas que le tennis", a dit M. Brook en conférence de presse.
La BBC et le site BuzzFeed avaient affirmé il y a dix jours, sans les nommer, que seize joueurs étaient susceptibles d'être impliqués dans des matchs truqués au cours de la dernière décennie et accusaient les autorités du tennis d'avoir cherché à étouffer plusieurs affaires.
Ces accusations, lancées juste avant le début de l'Open d'Australie où huit de ces joueurs auraient été présents, ont provoqué un scandale dans le tennis mondial, visé depuis des années par des soupçons de paris truqués.
La BBC et BuzzFeed, qui disent avoir eu accès à des documents d'enquête confidentiels sur les matchs truqués, sont arrivés au chiffre de seize joueurs "suspects" en analysant et recoupant pendant 15 mois les résultats de 26.000 matchs entre 2009 et 2015.
Cela leur a permis d'isoler un certain nombre de matchs sur lesquels les cotes des bookmakers (les sociétés qui prennent les paris) avaient fortement évolué dans les dernières heures, laissant ainsi supposer selon eux la possibilité de matchs truqués.
Mais si ces données statistiques mettent en évidence des résultats inattendus pour ces seize joueurs, elles n'apportent pas la preuve formelle que les matchs en question ont été truqués, comme l'ont reconnu eux-mêmes la BBC et BuzzFeed.

 

Jeudi 28 Janvier 2016

Lu 727 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs