Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les partisans d'une sortie de la Grande-Bretagne de l'UE creusent l'écart




Le nombre de Britanniques favorables à une sortie de leur pays de l'Union européenne (UE) a augmenté après les attentats de Paris et les agressions de Cologne, selon les résultats d'un nouveau sondage publiés dimanche.
Avec 53%, les partisans du "oui" à une sortie de l'UE devancent ceux du "non", qui sont 47%, selon cette enquête d'opinion réalisée par l'institut Survation pour le journal de centre droit et eurosceptique Mail on Sunday.
 Le Premier ministre britannique, David Cameron, a promis d'organiser un référendum avant la fin 2017, mais celui-ci pourrait se tenir dès le mois de juin prochain.
 Le sondage, réalisé en ligne les 15 et 16 janvier auprès de 1.004 personnes et qui contient une marge d'erreur de 2%, exclut de ses résultats les indécis.
 En prenant en compte ces derniers, 42% sont en faveur du "Brexit" (contraction de "British exit", ou "sortie du Royaume-Uni"), 38% y sont opposés et 20% hésitent encore.
La dernière enquête d'opinion de Survation, en septembre, plaçait déjà en tête les partisans d'une sortie de l'UE avec 51%, contre 49% d'opposants, sans prendre en compte les indécis.
 Le nouveau sondage souligne l'influence des attentats de Paris en novembre et des agressions du Nouvel An à Cologne pour expliquer cette augmentation.
 Environ 34% des personnes interrogées indiquent que les attentats parisiens du 13 novembre, qui ont fait 130 morts et ont été revendiqués par l'organisation Etat islamique, les incitent à voter pour une sortie de l'UE.
 Et quelque 38% d'entre elles seraient plus enclines à voter en faveur du "Brexit" à la suite des centaines d'agressions, notamment sexuelles, rapportées à Cologne (ouest de l'Allemagne) dans la nuit de la Saint-Sylvestre, et menées pour la plupart par des hommes originaires d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient, selon la police.
M. Cameron a affirmé qu'il ferait campagne pour le maintien du Royaume-Uni au sein de l'UE à condition d'obtenir des réformes de l'UE lors d'un sommet en février.
Pour sa part, l'exécutif européen s'est dit "quasi sûr" de parvenir à un accord avec le Royaume-Uni en février sur les réformes de l'UE demandées par Londres pour rester dans l'Union.
David Cameron a formulé des demandes dans quatre domaines, auxquelles il souhaite avoir des réponses avant d'organiser un référendum sur le maintien de son pays dans l'UE, de préférence à la mi-2016, mais en tous cas avant la fin 2017.
 Selon le secrétaire d'Etat britannique aux Affaires européennes, David Lidington, le vote pourrait se tenir avant l'été.
 "On n'a pris aucune décision sur le calendrier, mais une entente en février voudrait dire qu'un référendum avant les vacances d'été est possible", a expliqué M. Lidington lors d'une visite en Lituanie.
 Le point le plus controversé concerne les aides sociales aux immigrants issus de l'UE: le Premier ministre britannique voudrait imposer un moratoire de quatre ans avant tout versement.
 Mais "il serait trop facile de croire que sur les autres points on trouverait des solutions facilement", a averti le président de la Commission  Jean-Claude Juncker, en référence aux autres demandes britanniques. Celles-ci portent sur un rôle accru des parlements nationaux, sur le fonctionnement de la zone euro et sur l'approfondissement de l'intégration européenne.
 "Ce sont toutes des problématiques très difficiles et nous devons travailler dur dans les jours à venir pour arriver à un accord", a reconnu M. Juncker.

Lundi 18 Janvier 2016

Lu 150 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs