Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les parlementaires qui nuisent aux relations entre Rabat et Nouakchot doivent passer en jugement Requête d’un associatif mauritanien




Il y a quelques jours, six parlementaires mauritaniens et certains dirigeants du Polisario ont décidé de créer un groupe qu’ils ont appelé ‘’Le groupe d’amitié parlementaire mauritano-sahraoui’’. Ce groupe de 28 membres dont 6 parlementaires mauritaniens est accusé par  Cheïkhani Ould Cheïkh, président de l’Association mauritano-marocaine pour la défense de l’unité maghrébine, de vouloir saboter les relations entre le Maroc et la Mauritanie. Il a demandé la levée de leur immunité parlementaire et leur  traduction devant la justice pour atteinte aux relations entre les deux pays.
Dans un communiqué publié par l’association qu’il préside, M. Cheikhani a insisté sur la nécessité de mettre sur pied une commission chargée de faire la lumière sur les dépassements de la délégation parlementaire lors de la visite effectuée aux camps de Tindouf. L’associatif mauritanien a indiqué qu’une importante frange de la population mauritanienne dénonce ce genre de visite qui compromet le projet du grand Maghreb sachant que la position adoptée par la Mauritanie est fondée sur le respect de l’intégrité des territoires des pays voisins.   
A noter que la semaine dernière a été marquée par une visite des parlementaires mauritaniens qui a fait l’objet d’un grand tapage médiatique de la part des médias relevant du Polisario au point de faire ombrage à la conférence de presse du prétendu ministre des Affaires étrangères du Polisario, Mohamed Salem Ould Salek.
Lors de cette conférence tenue à Alger, au moment où Ross rencontrait les négociateurs du Polisario, Ould Salek a déclaré que le Polisario n’allait pas rester les bras croisés face à la situation qui prévaut dans la région. Même refrain chez son pseudo-premier ministre, Taleb Omar, qui a déclaré que « la situation actuelle est inacceptable, et que  l’ONU doit exercer plus de pressions sur le Maroc pour que celui-ci se conforme au droit et à la légalité internationale afin d’éviter plus de tension dans la région ».
En effet, selon une source des camps de Tindouf, le chef du Polisario aurait reçu des instructions fermes lui interdisant de rencontrer M. Ross. Aussi et durant les trois jours qu’il a passés à Tindouf, Ross n’a eu comme interlocuteurs que Taleb Omar ou Khaddad.
De quelle situation parle-t-il ? se demande Lâraibi qui a rallié la mère patrie, il y a quelques mois. De celle des geôles de Dhaïbia, Rachid ou 27 février, où les détenus se débattent entre la mort et la démence, ou de celle des détournements des aides humanitaires ? Une chose est sûre, ajoute-t-il, les Sahraouis en ont marre des mensonges de cette direction soumise à Alger.   
Par ailleurs, une nouvelle tournée de l’envoyé personnel du secrétaire général est prévue dans les prochaines semaines. Cette tournée que d’aucuns qualifient de celle de la dernière chance, devrait mener Christopher Ross dans certains pays européens. Le médiateur américain tente par ses visites de présenter quelque chose de nouveau dans son rapport, programmé fin octobre devant les membres du Conseil de sécurité.
Mais un tel espoir s’amenuise devant l’intransigeance de l’Algérie qui bloque toute possibilité de solution ou d’entente.

Ahmadou El-Katab
Mardi 15 Septembre 2015

Lu 1445 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs