Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les parlementaire francophones en conclave à Rabat

L'APF, un acteur à part entière dans les relations internationales et la coopération interparlementaire




Les parlementaire francophones en conclave à Rabat
Les travaux de la réunion du Bureau de l'Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) se sont ouverts, mercredi à Rabat, avec pour ambition de renforcer le rôle de l'APF en tant qu'acteur à part entière des relations internationales et de la coopération interparlementaire.
Cette rencontre se veut une occasion pour maintenir un contact régulier entre les pays membres de l'APF et promouvoir les relations d'amitié, très fortes, qui existent entre le Maroc et ces pays, a indiqué à cette occasion le président de la Chambre des représentants, Karim Ghellab, appelant à redoubler d'efforts afin d'insuffler un nouvel élan à l'action de l'Assemblée partout dans le monde, et notamment en Afrique.
Cette réunion constitue, ainsi, une réelle opportunité pour des échanges de vues et d'expériences, impliquant des débats sérieux et francs, relatifs à des questions d'intérêt commun et se basant sur un dialogue responsable visant à résoudre les problèmes générés par les mutations internationales dans l'espace francophone, et bien entendu, répondant aux aspirations et aux attentes des peuples de la région, a-t-il ajouté.
Après avoir mis en exergue les relations d'amitié, très fortes, qui existent entre le Maroc et les pays membres de l'APF, notamment du continent africain, M. Ghellab a rappelé que le Royaume, qui a été, de tous temps, tourné vers l'Afrique subsaharienne, n'a ménagé aucun effort, malgré certaines difficultés conjoncturelles, pour promouvoir la coopération Sud-Sud et contribuer à la réalisation de programmes de développement durable au profit des pays confrontés à de nombreuses contraintes qui freinent leur décollage économique.
De même, en adaptant une diplomatie de "réconciliation", le Maroc ne s'est jamais départi de sa mission de réconciliateur entre pays africains frères, pour dépasser les problèmes hérités de la colonisation, notamment le séparatisme et les plaies ethniques et identitaires, a-t-il rappelé, relevant que le contact du Royaume avec le reste des pays du continent a été maintenu et s'est même consolidé, permettant au Royaume de devenir, au fil du temps, une plaque tournante et un passage pour les échanges entre Africains et Européens.
Même son de cloche pour la présidente de l'APF, Mme Andrée Champagne, qui a salué le rôle important joué par le Maroc, "terre de diversité culturelle, dans la promotion de la coopération interparlementaire et son attachement aux valeurs de démocratie, de liberté et des droits de l'Homme".
"La réunion ici au Parlement, le cœur battant de la démocratie marocaine, est une occasion de favoriser la coopération et de renforcer la solidarité au sein de la communauté francophone, concevoir un modèle de francophonie, plurielle et efficace, pour répondre aux aspirations des peuples de l'espace francophone et d'examiner les orientations et le projet de calendrier des activités de l'APF pour 2014" .
De son côté, le président de l'Assemblée nationale de la Côte d'Ivoire, Guillaume Soro, a souligné dans une déclaration à la presse l'importance de cette rencontre pour évaluer le niveau de la coopération interparlementaire et la situation politique dans certains pays membres de l'APF et manifester la solidarité avec ces pays pour faire face à leurs crises. 
Après avoir insisté sur le rôle de l'Assemblée comme cadre de solidarité et de promotion des valeurs de la démocratie et de la coopération, le responsable ivoirien a estimé que le choix du Maroc pour abriter cette réunion du Bureau de l'Assemblée parlementaire de la Francophonie, n'est pas fortuit, eu égard au rôle majeur qu'il joue dans la promotion de la coopération Sud-Sud. 
Les travaux de cette réunion seront couronnés par l'adoption du procès-verbal de la réunion du Bureau du 8 juillet 2013, la présentation du rapport d'activité du secrétaire général de l'APF et du rapport du trésorier sur le projet de budget 2014 ainsi que la préparation de la résolution de l'APF qui sera soumise au Sommet de la Francophonie, prévu à Dakar en novembre 2014. Cette réunion sera également marquée par les travaux du Réseau des femmes parlementaires et la présentation des rapports des chargés de mission régionaux, l'examen des situations politiques dans l'espace francophone et des programmes de coopération de l'APF ainsi que la coopération multilatérale francophone et les demandes de partenariat.

MAP
Jeudi 6 Février 2014

Lu 536 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs