Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les oiseaux s'adaptent aux limitations de vitesse




Les oiseaux s'adaptent aux limitations de vitesse
Les oiseaux adaptent leur envol aux bords des routes plus en fonction des limitations de vitesse qu'à la vitesse réelle du véhicule à l'approche, selon une étude publiée récemment.
Comme face à tout risque prédateur, les oiseaux ont donc pris la mesure, dans leur environnement, de la vitesse généralement respectée par les véhicules, selon deux chercheurs qui ont publié leurs travaux dans les lettres de la biologie de la revue britannique Royal Society.
Un tel comportement plaide pour l'application stricte des limitations de vitesse afin de préserver les espèces d'oiseaux menacées, plus particulièrement dans les zones habitées, a estimé Pierre Legagneux, un chercheur spécialisé dans le comportement écologiste à l'Université du Québec à Rimouski.
Avec son confrère Simon Ducatez de l'Université McGill à Montréal, Pierre Legagneux a sillonné au volant de sa petite voiture blanche les routes de campagne, à travers les bois et les villages, dans l'ouest de la France pendant un an.
Les deux chercheurs ont observé le comportement de 21 espèces d'oiseaux dans des zones de vitesse de 20, 50, 90 et 110 k/heure. Leur calcul commence au moment où l'oiseau s'envole pour éviter le véhicule à l'approche, jusqu'au moment où le véhicule atteint la dernière position du volatile au sol.
Les chercheurs ont conclu que "les oiseaux ne réagissaient pas à la vitesse de la voiture mais à la vitesse moyenne autorisée sur la route", a indiqué Pierre Legagneux à l'AFP.
Les oiseaux "associent les intersections avec des vitesses limitées comme un moyen d'abaisser le risque de collision" et donc de mise en danger, écrivent les chercheurs.
"Il existe des espèces en danger et vulnérables aux collisions" et le respect des limitations de vitesse permettrait d'abaisser la mortalité des oiseaux. "Quand on dépasse la limite de vitesse, cela devient plus dangereux pour les oiseaux qui n'adaptent pas leurs réponses aux dangers qui arrivent", a-t-il ajouté.

AFP
Jeudi 29 Août 2013

Lu 110 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs