Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les œufs à l'origine de l'extinction des dinosaures




Les œufs à l'origine de l'extinction des dinosaures
S'ils ne remettent pas en cause les théories selon lesquelles un cataclysme aurait engendré la disparition des dinosaures, des chercheurs suisses et britanniques ont publié une étude mettant en lumière le rôle que les oeufs des vertébrés diapsides pourraient avoir joué dans leur disparition.
Dans leurs travaux publiés par la revue Biology Letters de la Royal Society britannique, des scientifiques de l'Université de Zürich et de la Société Zoologique de Londres expliquent que la stratégie de reproduction des dinosaures a pu les désavantager par rapport aux mammifères vivipares. "La question qui hante de nombreuses personnes, moi y compris, c'est pourquoi les mammifères ont survécu et pas les dinosaures. Je pense que nous avons une très bonne réponse à cette question" déclare le chercheur allemand Marcus Clauss cité par l'AFP.
Plus les oeufs des dinosaures étaient grands, plus leur coquille devait être épaisse, et ce tout en laissant l'oxygène entrer. Les grands dinosaures avaient alors proportionnellement des bébés très petits, explique-t-il. "Ils démarraient tous entre deux et dix kilos. Mais pour arriver à peser au final 30 ou 50 tonnes. Ils avaient de nombreux stades de croissance à franchir", souligne le chercheur. Les petits des dinosaures se nourrissaient avant d'atteindre leur taille adulte, de la même nourriture que des espèces plus petites, tandis que les mammifères eux, avaient une taille relativement grande à la naissance, et entamaient leur croissance avec le lait de leurs mères.
Les espèces de dinosaures de petite et de moyenne tailles étaient alors bien moins représentées que les mammifères, leur niche étant occupée par de jeunes dinosaures de grande taille, poursuit Marcus Clauss. Et "cela n'a pas posé de problème pendant 150 millions d'années. Mais dès lors que quelque chose s'est produit et a balayé les espèces de grande taille, comme il n'y avait pas d'espèces de petite taille, c'est tout le groupe qui a disparu" estime-t-il.
Les seuls dinosaures de petite taille ayant survécu seraient alors ceux qui sont parvenus à s'envoler et ainsi conquérir de nouvelles niches. Des dinosaures dont les oiseaux sont les descendants.  

Libé
Mercredi 25 Avril 2012

Lu 250 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs