Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les obstacles rencontrés par les personnes en situation de handicap sont préjudiciables à l'ensemble de la société

Journée internationale des personnes handicapées




Selon le Rapport mondial sur le handicap publié en 2011, il existe plus d'un milliard de personnes handicapées, soit environ 15% de la population mondiale. Ces personnes sont souvent confrontées à des obstacles qui se manifestent de différentes manières (attitudes sociales négatives, insuffisance des services, manque d'accessibilité) et qui empêchent l'accès égal à l'éducation, aux soins de santé, au transport, à l'emploi et autres droits.
Le handicap est perçu comme un obstacle pour l'accomplissement de soi au sein de la société. Toutefois, cette perception ne résiste pas aux renseignements de l'expérience et de l'histoire, qui démontrent que lorsque les obstacles à leur inclusion sont surmontés, les personnes en situation de handicap sont capables de participer pleinement à l'enrichissement de l'héritage humain et au développement des affaires de la communauté, rapporte la Map. 
Ce ne sont pas les exemples qui manquent pour prouver cette réalité: Stephen Hawking, Ludwig van Beethoven, Aboula'ala Al-Ma'arri, Helen Keller, Taha Hussain, Andrea Pochelli, Ray Charles, Stevie Wonder, Sayyid Makkaoui...sont autant de célébrités qui ont pu non seulement dépasser leur handicap, mais aussi le transformer en une énergie libératrice et une source de motivation pour s'affirmer dans la société et rendre les plus nobles services à la communauté et à l'humanité toute entière.
En effet, les obstacles rencontrés par les personnes handicapées sont préjudiciables non seulement à ces personnes, mais à l'ensemble de la société. 
Dans ce sens, la célébration annuelle de la Journée internationale des personnes handicapées, le 3 décembre, offre la possibilité de réfléchir à des mesures incitatives et innovantes pour une meilleure application des normes internationales relatives aux droits des personnes handicapées.
Le Royaume s'est engagé dans cette dynamique internationale en adhérant, dès 2009, à la Convention onusienne relative aux droits des personnes handicapées.
De plus, la Constitution de 2011 stipule que les pouvoirs publics élaborent et mettent en œuvre des politiques destinées aux personnes et aux catégories à besoins spécifiques, bannissant de ce fait la discrimination fondée sur le handicap.  L'article 34 de la Loi fondamentale stipule à cet effet que les pouvoirs publics veillent notamment à "réhabiliter et intégrer dans la vie sociale et civile les handicapés physiques, sensorimoteurs et mentaux et faciliter leur jouissance des droits et libertés reconnus à tous".
La mise en place concrète de ce principe constitutionnel s'est confirmée par l'adoption par le Conseil des ministres, en 2014, du projet de loi n 97.13 relatif à la protection et la promotion des droits des personnes en situation de handicap, qui fixe les objectifs, les orientations et les principes encadrant l'action de l'Etat dans le domaine du handicap. 

Vendredi 4 Décembre 2015

Lu 373 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs