Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les nuitées touristiques en baisse à Fès




Les nuitées touristiques en baisse à Fès
Les nuitées touristiques dans les établissements d'hébergement classés de la ville de Fès ont enregistré, durant les quatre premiers mois de l'année actuelle, une baisse relative de 1 % comparativement à la même période de l'année d'avant.
 Un total de 284.637 nuitées ont été réalisées à fin avril 2015, contre 288.215 nuitées durant la même période de l'année précédente, précisent des statistiques de la délégation régionale du tourisme.
 Pour ce qui est des arrivées dans les hôtels classés durant la même période, elles ont été de l'ordre de 142.099 en 2014, contre 142.517 l'année 2015, soit une quasi-stagnation, alors que la durée moyenne du séjour était de 2 jours, soit un taux identique à celui enregistré durant la période de 2014.
 Comme à l'accoutumée, la croissance du secteur touristique au niveau de la ville de Fès est due, entre autres, à l'accroissement des nuitées enregistrées par les principaux marchés émetteurs européens et autres, à savoir les marchés allemand, hollandais, français, italien et espagnol, outre les marchés arabes et les résidents.
 Ainsi, les maisons d'hôtes et les établissements touristiques classés 4, 5 et 3 étoiles ont cumulé, durant la même période, la quasi-totalité des nuitées enregistrées au niveau de la cité, avec un taux d'occupation de 37 % contre 38 % au cours de la même période de l'année 2014.
 Le nombre de chambres opérationnelles à fin avril s'était élevé à 3961 unités, dont 936 de catégorie 5 étoiles, 1208 de 4 étoiles et 636 de 3 étoiles ainsi que 697 chambres dans les maisons d'hôte.
 Un total de 29 projets d'un investissement de près de 8 milliards de dirhams (MMDH) a été arrêté dans le cadre d'un contrat-programme signé à Fès pour offrir une capacité litière additionnelle de 13.000 lits.
 Les projets permettront aussi à la ville d'accueillir 1,1 million de touristes à l'horizon 2020 et d'engranger des recettes touristiques de l'ordre de 11,7 MMDH.
 Sur le plan social, l'apport de ces chantiers est indéniable avec la création prévue de plus de 45.000 emplois additionnels, passant de 32.800 actuellement à plus de 78.000 à l'horizon 2020.
Ce contrat-programme, une sorte de feuille de route pour le développement touristique, va capitaliser sur le patrimoine culturel, historique et civilisationnel exceptionnel de la ville de Fès.

Jeudi 9 Juillet 2015

Lu 584 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs